Découverte des secrets des eaux de Paris et d'Île-de-France : La fontaine Wallace

Publié le Mis à jour le
Écrit par France Montagne
© France 3 Paris IDF / Paname

Partons à la découverte des secrets des eaux de Paris et de l'Île-de-France. Star de votre nouvelle histoire, la fontaine Wallace. Mais si, vous la connaissez... Suivez-nous.

La grande histoire de l'eau de Paris

Avec plus de 1200 fontaines et points d’eau potable d’époques et de styles différents, 38 piscines municipales, des sources, des puits artésiens et autres guinguettes au bord de la Seine, Paris dispose d’un patrimoine singulier, mais trop souvent méconnu. Dans « Eau de Paname » Yvan Hallouin et Frédérick Gersal proposent d’explorer Paris, quartier par quartier, pour y dénicher de belles histoires d’eau. Un élément, géré, valorisé, maitrisé tout au long de l’histoire de Paris. Un élément de plus en plus précieux, que nous devons chérir comme un être cher.
 

Aujourd'hui, à Paris, on trouve une multitude de sources d'eau.
Des ruisseaux et cascades dans les parcs et jardins.
De nombreuses fontaine aux abords des rues et des places, mais LA fontaine d'eau potable emblématique des rues de Paris : C'est la fontaine Wallace.
 

La fontaine Wallace

Star, icone, monument parisien à elle seule, la fontaine Wallace.
C'est un monument parisien que tout le monde connaît très bien. Enfin croit connaître !
D'ailleurs, savez-vous qu'il en existe dans d'autres villes de France et même à l'étranger : comme en Espagne, au Canada, au Brésil...
 

Richard Wallace

En 1870, les parisiens subissent une pénurie d'eau.
Le prix augmente et de nombreux habitants sont dans l'impossibilité d'en trouver gratuitement.
 
Sir Richard Wallace, un riche philanthrope britannique, fait don à la ville de 50 modèles de fontaine qui porteront désormais son nom.
C'est Charles Auguste Lebourg qui les déssinera.

 

La brasserie des quatre femmes


La première, posée en 1872, rencontre un vif succès auprès des parisiens qui veulent, tous, goûter l'eau à la brasserie des quatre femmes.
Quatre cariatides, en fonte, représentant les quatre vertus : bonté, simplicité, charité et sobriété.
Elles soutienent un dôme décoré d'escails, dont le sommet est orné de dauphins.
L'eau sécoule en un mince filet, depuis le centre du dôme, puis tombe dans une vasque.
 

Amateurs d'art, Richard Wallace imagine, lui-même, son modèle.
Il choisi la fonte de fer, matériau résistant et facile à produire.
Les emplacements des fontaines, eux, sont choisis par la ville ainsi que la couleur.
Un vert profond, comme tout le mobilier urbain de l'époque, afin d'être discret est en harmonie avec les parcs et les allées bordées d'arbres.
 
 

Ça pétille chez les cariatides !  


Aujourd'hui, la nouveauté à Paris, ce sont plus de 15 fontaines d'eau pétillante installées dans tout Paris.
 

Au total à Paris, il y a 1200 fontaines publiques et points d'eau potable accessibles à tous.
Difficile, vraiment, d'arreter le château... Paname ! 
 
   

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.