Deux policiers tuent un automobiliste dans un accident à Paris

Publié le Mis à jour le
Écrit par EB avec AFP
L'accident a eu lieu sur le Boulevard Sébastopol à l'angle de la rue Réaumur
L'accident a eu lieu sur le Boulevard Sébastopol à l'angle de la rue Réaumur © F3

Deux policiers étaient jeudi matin en garde à vue, soupçonnés d'avoir tué un automobiliste lors d'un accident de la circulation dans le centre de Paris alors qu'ils étaient pas service et sortaient d'une soirée arrosée.

Selon les premiers éléments de l'enquête, les deux fonctionnaires revenaient d'une soirée dans une boîte de nuit et remontaient le boulevard Sébastopol en brûlant les feux rouges à bord d'une voiture de police banalisée lorsqu'ils ont percuté vers 04H00 à vive allure une camionnette livrant du pain. Le conducteur de 40 ans est mort peu après.

Les deux policiers ont été dans un premier temps conduit à l'hôpital Cochin puis ils ont été entendus par l'inspection générale de la police nationale (IGPN, "police des polices") qui a été saisie de l'enquête, de même que le service de traitement judiciaire des accidents (STJA).

La voiture que conduisaient les policiers était une véhicule de police banalisée

Reste à savoir pourquoi les policiers étaient dans ce véhicule car l'usage des voitures de service dans la police est fortement réglementé et doit être motivé par des raisons de service.

Le ministre de l'Intérieur n'a pas tardé à communiquer sur ce drame."Si l'enquête judiciaire confirme les premières constatations et révèle un comportement fautif et inadmissible des policiers, ils feront l'objet de sanctions disciplinaires d'une très grande sévérité, indépendamment des poursuites pénales", poursuit Bernard Cazeneuve, qui présente ses condoléances à la famille du défunt.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.