Dimanche en Politique. Consultation sur les trottinettes en libre-service à Paris : Mode d’emploi

Emmanuel Grégoire, premier adjoint à la maire de Paris, détaille les modalités de consultation de la population dans Dimanche en Politique. Rendez-vous ce dimanche à 11 h 30 sur France 3 Paris Île-de-France.

C’est un scrutin qui pourrait mettre fin au système des trottinettes en libre-service à Paris.

Le dimanche 2 avril prochain, les Parisiens en âge de voter, sont appelés à se prononcer sur la poursuite ou non de ce service. 

Pourront voter les électeurs inscrits sur liste électorales à Paris (français et européen de l’UE).

"C’est un moyen d’assurer la sincérité du scrutin", note Emmanuel Grégoire.  "Cela  sera un vote à l’urne. Il y aura moins de bureaux de vote que pour les élections habituelles mais nous dévoileront rapidement les adresses où les citoyens parisiens pourront aller voter", explique le premier adjoint à la Mairie de Paris. 

Pour lui, faire voter les parisiens doivent leurs permettre de se saisir d’un sujet intéressant. "Sur le plan de la mobilité , c’est pratique mais c’est aussi vecteur d’accident  et d’incivilités, et on peut se poser la question de la responsabilité environnementale de ces engins . Il faut que cela donne un débat intéressant sur ces ruptures technologique".

"Si le non l’emporte  nous le respecterons bien sûr", indique Emmanuel Grégoire.

3 morts en trottinette électrique en 2022 

Le week-end dernier, Anne Hidalgo a donc annoncé cette consultation tout en indiquant être personnellement contre la prolongation de ce service assuré par 3 operateurs.

La préfecture de police de Paris a recensé 3 morts en trottinettes en 2022… et sur les 10 premiers mois de l’année, 371 accidents d’engins de déplacement personnel motorisés dont font parties les trottinettes.

L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité