DIRECT. Illuminations de noël des Champs-Elysées à Paris : le grand pari de la couleur en 2018

A l'approche des fêtes de fin d'année, la plus belle avenue du monde se pare d'habits de lumière. Inauguration le 22 novembre sous le parrainage de Karl Lagerfeld en direct sur la page Facebook de F3 Île-de-France et sur l'antenne régionale francilienne.
Aujourd’hui devenues rituel obligé, les décorations lumineuses marquent Noël.
Une gravure d’un dessin d’Armand Parfait Prieur montre des fêtes et lumières sur les Champs-Élysées.
Ce n'était pas en décembre, mais en juillet. Le 18 pour être exact !... 1790.  Date où le roi Louis XVI prête serment et accepte la Constitution.


                     Pour y voir plus clair !

1879 : Le brevet de l'ampoule électrique est déposé par Thomas Edison.
1891 : Mise au point de la première guirlande électrique de Noël.
1893 : Commercialisation de la première guirlande. Les illuminations de Noël entrent alors dans l’histoire pour devenir une tradition.


                    Retour aux temps des images en noir et blanc ...

Petit florilège d'illuminations des Champs-Elysées du siècle dernier !
 

                     En chemin vers l'audace

Depuis le début des années 80, sous l'égide du "Comité Champs-Elysées", une association de 190 adhérents, dont bon nombre de commerçants de la célèbre avenue parisienne,
les Champs-Elysées se parent de mille feux à l'approche des fêtes de fin d'année.
En 11 ans, cette association a renouvelé à quatre reprises la scénographie des illuminations.
2011 marque une rupture. Halte aux classiques guirlandes de Noël. 


                      Plus innovant, plus audacieux, plus surprenant !

En 2010, l'esthétique change. Il surprend même.
Trois anneaux de diamètres différents entourent, sans les toucher, et éclairent les 400 arbres de l'avenue.
Ils semblent flotter dans l'espace.
Un projet peut-être trop "novateur"... Il fut unique !

                      Retour au classicisme

Jusqu'en 2017, les Champs-Elysées scintillent de mille feux.
Des guirlandes de lumière blanche enveloppent le ramage des arbres.
Un succès pour ce retour au classicisme. Le public adhère.

                      2018 : l'année où "les Champs" voient rouge

Surprendre. Tel est le leitmotiv du Comité Champs-Elysées.
Peut-être pas tant qu'en 2011, mais tout de même.
Alors, pour la première fois de son histoire, la célèbre avenue parisienne se pare... de rouge.

Une nouvelle ambiance lumineuse baptisée "Flamboyance".
Des Illuminations qui produisent l’effet de flocons lumineux qui tombent le long des branches.

Parrain de cette 38eme édition, le couturier Karl Lagerfeld.
Il succède à l’actrice Lily-Rose Depp et inaugurera sur les Champs-Elysées les illuminations 2018 comme annoncé par Anne Hidalgo, maire de Paris dans ce  tweet.
 


En s’illuminant pour Noël, les Champs-Elysées incarnent tout l’esprit des fêtes de fin d’année et invitent chaque parisien à vivre un moment de partage fraternel avec ses amis et ses proches. Anne Hidalgo, maire de Paris. 

Chaque année, sur cette période précise, pas moins de 500 000 promeneurs se déplacent sur les Champs-Elysées pour admirer ce spectacle, visible jusqu’au 9 janvier 2019, de 17h à 2h du matin, et toute la nuit des 24 et 31 décembre. 
 Cette année, les illuminations des Champs Elysées font appel aux LED+.
Sur les 2,2 km d’avenue, 1 million de points d’éclairage sont installés.
 
• un nouveau design optimisé pour favoriser l’efficacité lumineuse.
• une dissipation thermique maximisée pour un accroissement de la durée de vie de la Led,
• un dépôt de phosphore maîtrisé pour un rendu lumineux uniforme.
Une technologie, 100% française fournie par la PME Blachère Illumination. Une entreprise historique labellisée Entreprise du Patrimoine vivant, devenue leader mondial en matière d’illuminations festives.
L’éclairage de la Tour Eiffel pour le passage à l’an 2000, c'est eux aussi !
 

Miracle de la technologie, la facture énergétique des 7 semaines d’illuminations en 2018 équivaut à la consommation électrique annuelle d’une famille de 4 parisiens !
Coût total de cette opération : un peu plus d'un million d'euros.
Partenaire, la Mairie de Paris la finance à hauteur de 220 000 euros, soit 20%.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
idées de sorties sorties et loisirs culture people