Fashion Week : six arrestations pour le vol de la collection Balmain

Six personnes ont été interpellées pour le vol en septembre en région parisienne de 50 pièces de la collection de la maison Balmain, quelques jours avant sa présentation à la Fashion Week.

Six hommes âgés "d'une vingtaine d'années" ont été arrêtés mardi matin en banlieue parisienne, principalement en Seine-Saint-Denis, a indiqué une source policière, confirmant une information du magazine féminin Elle. Mi-septembre, une camionnette transportant des pièces de la collection du styliste star Olivier Rousteing avait été attaquée entre l'aéroport de Roissy et le siège de la maison, dans la capitale, par des personnes armées qui avaient pris la fuite.

Les suspects n'en étaient "pas à leur premier coup"

"Une équipe a été identifiée, qui a permis de remonter à une complicité interne chez le transporteur", a déclaré à l'AFP la source policière. L'employé d'une entreprise sous-traitante figure parmi les interpellés. Plusieurs pièces Balmain ont été retrouvées lors des perquisitions de domiciles, ce qui laisse à penser aux enquêteurs que la collection de la maison de luxe n'était pas visée en tant que telle. "Si cela avait été une commande précise et spécifique, les pièces auraient été écoulées. Ils ont fait un vol de fret balourd", a estimé la source policière, ajoutant que les suspects n'en étaient "pas à leur premier coup".

Une affaire inédite

À la suite à cette affaire inédite dans le milieu de la mode, l'équipe de Balmain avait travaillé "jour et nuit" pour refaire les pièces perdues. Le défilé, exubérant et fleuri, avait pu se tenir comme prévu neuf jours plus tard au théâtre de Chaillot avec vue sur la tour Eiffel.

À 38 ans, dont douze en tant que directeur artistique de Balmain, Olivier Rousteing a su transformer le défilé de cette maison de luxe française, connue dans un cercle restreint, en rendez-vous incontournable pour fashionistas. L'enquête est confiée à la police judiciaire de Seine-Saint-Denis.