• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Le festival de musique électro Piknic électronik s'invite à la table des Parisiens

À Montréal (Canada), Piknic électronik rassemble plusieurs milliers de festivaliers autour de la musique électronique chaque été depuis 2003. / © Piknic électronik
À Montréal (Canada), Piknic électronik rassemble plusieurs milliers de festivaliers autour de la musique électronique chaque été depuis 2003. / © Piknic électronik

Créé en 2003 à Montréal (Canada), le festival Piknic électronik arrive en France ce dimanche à l'hippodrome d'Auteuil (Paris 16e), pour 9 dates.

Par France3 IDF

Profiter de la verdure et des températures estivales, le tout en musique, c'est ce que propose le festival Piknic électronik. Venu directement de Montréal (Canada), il investit cette année, pour la première fois, la France en prenant ses quartiers chaque dimanche d'été, du 21 juillet au 15 septembre, dans le Jockey disque et sur les espaces verts de l'hippodrome d'Auteuil (Paris 16e). Le tout dans une ambiance électro : de midi à minuit se succéderont a total 25 DJs et 9 collectifs parisiens.

Objectif : "rendre plus accessible [la musique électronique] en la diffusant au grand jour en proposant une expérience sociale immersive placée sous le signe de la convivialité", écrivent sur leur site Internet les créateurs des Piknic.
 

35.000 festivaliers attendus

"Beaucoup de public franaçais venait à Montréal et, en France, il n'y avait pas beaucoup de format de ce genre pour écouter de la musique électro en famille", explique Arnaud Meersseman, le directeur d'AEG France, producteur de l'édition parisienne. Et comme son nom l'indique, il est possible de venir avec son picnic et de manger sur place. "Les seules choses qu'on ne peut pas amener, ce sont les bouteilles en verre et l'alcool."

Sur les espaces verts, un "petit piknic" a été créé pour les plus jeunes : des animations et des jeux éloignés de la scène principale et ses décibels.

Pour ce premier dimanche, le festival espère que le public sera au rendez-vous avec une tête d'affiche "très attendue et très rare" : le Suédois Adam Beyer. "Je suis très confiant pour cette première journée", poursuit Arnaud Meersseman. 35.000 festivaliers sont attendus jusqu'à mi-septembre.

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Une partie des candidats de Cédric Villani sélectionnés par tirage au sort

Les + Lus