Les épreuves continues du nouveau bac pourraient être perturbées en Ile-de-France

Les E3C , les épreuves de contrôle continu débutent aujourd'hui. / © MARTIN BUREAU / AFP
Les E3C , les épreuves de contrôle continu débutent aujourd'hui. / © MARTIN BUREAU / AFP

Les "E3C", les épreuves de contrôle continu du nouveau bac commencent ce matin pour de nombreux élèves de Première. Certaines pourraient être perturbées. Les profs appellent au report ou à l'annulation de ces E3C.
 

Par EH/AFP

Grèves de surveillance, refus de corriger les copies ou de transmettre les notes... Depuis plusieurs jours, des syndicats d'enseignants et professeurs appellent à diverses actions sur les réseaux sociaux pour "faire barrage" au nouveau bac, décidé par Jean-Michel Blanquer, le ministre de l'Education nationale.

Ce matin, la grève des professeurs risque de compliquer la tenue des épreuves dans différents lycées franciliens.

 A Paris, au lycée Lavoisier ou encore au lycée Henri IV, des actions pourraient bloquer le nouveau bac. 
En Seine-Saint-Denis, plusieurs établissements pourraient être touchés par le mouvement de protestation. Feyder à Epinay, Blaise-Cendrars à Sevran, ou encore Flora-Tristan à Noisy-le-Grand. Selon Le Parisien, des profs ont annoncé leur intention d'occuper le lycée ce lundi 20 au soir pour dénoncer notamment « l'organisation chaotique » de ces examens.

De nombreux appels à des actions de protestation ont été relayés tout au long du week-end sur les réseaux sociaux.

Entre 200 et 250 lycées perturbés

Depuis le retour des vacances de Noël, motions et pétitions pleuvent pourtant contre la réforme du bac. Récemment, douze syndicats, soit la quasi-totalité des organisations, ont officiellement demandé au ministre de "renoncer" à cette première session.

Nous ne pouvons décemment pas faire passer ces épreuves aux élèves dans ces conditions,ils ne sont pas  suffisamment préparés, on les envoie au casse-pipe

 regrette Renaud, professeur de sciences économiques et sociales dans un lycée de Seine-et-Marne.

"En refusant le dialogue, en divisant les personnels, il (le ministre) n'a fait qu'exacerber les tensions. Il sera donc le seul responsable des dysfonctionnements qui pourraient marquer cette session", a dénoncé vendredi dans un communiqué le Snes-FSU (premier syndicat du secondaire).

 



 



Selon Philippe Vincent, à la tête du SNPDEN (premier syndicat de proviseurs), "entre 200 et 250 lycées (sur un total de 1.600 en France) se seraient déclarés pour un ou plusieurs mots d'ordre, du refus de la remontée des sujets au boycott des corrections ou encore de la surveillance"

 Du côté des parents d'élèves, la principale fédération FCPE demande "un ajournement des épreuves, en raison de cette impréparation".

    Les E3C

Les E3C, ce sont les "épreuves de contrôle continu comptant" pour la note finale au bac. Selon les établissements, elles doivent s'étaler sur un mois et demi. Elles portent sur l'histoire-géographie, les langues vivantes ainsi que sur les mathématiques pour les élèves de la voie technologique. Grandes innovations du nouveau bac, ces épreuves réparties en trois sessions sur les années de Première et Terminale comptent pour 30% de la note finale. 

 
E3C

Sur le même sujet

Les + Lus