Nouvel An : seules huit lignes de métro circuleront après 20 heures

Plusieurs mesures ont été prises pour faire respecter le couvre-feu cette nuit du nouvel An. Les transports seront fortement réduits, seuls huit lignes fonctionneront après 20h et un fort dispositif policier mobilisé.

Seules huit lignes de métro fonctionneront après 20 heures ce jeudi 31 décembre à Paris.
Seules huit lignes de métro fonctionneront après 20 heures ce jeudi 31 décembre à Paris. © IP3 PRESS/MAXPPP

Empêcher au maximum les trajets mais maintenir une offre pour ceux qui doivent se déplacer : c'est le difficile équilibre qu'ont essayé de trouver les autorités pour cette soirée du nouvel An où le couvre-feu s'applique dès 20 heures.

L'ensemble du réseau francilien va ainsi être fortement réduit dès 20 heures ce jeudi soir a annoncé la préfecture de police de Paris et seules huit lignes de métro fonctionneront à partir de 20h et jusqu'à la fin de service. Par ailleurs, elles ne desserviront pas toutes les stations.

Ainsi, sur la ligne 1, seules dix stations seront ouvertes, ou huit sur la ligne 6.

© RATP

Les transports en petite et grande couronne

"Les RER, trains de banlieue, tram et bus fonctionneront selon les horaires habituels des soirs de couvre-feu", précise un communiqué de la préfecture de police de Paris.

À noter : la station Charles de Gaulle Etoile sera fermée et seules lignes de bus et de tramways qui desservent les hôpitaux circuleront normalement, les autres verront leur fréquence diminuer.

Les lignes J et L des Transilien ont changé certains de leurs horaires. Ils peuvent être consultés ici.

© RATP

Important dispositif policier

Ces mesures seront complétées par des contrôles renforcés, notamment sur les principaux axes routiers, souligne la préfecture de police.

Selon une note aux préfets consultée par l'AFP, l'important dispositif policier mobilisé sera concentré "dans les centres-villes et les quartiers et zones sensibles" et certains lieux particulièrement surveillés comme l'avenue des Champs-Élysées.

Par ailleurs, le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin demande aux préfets de prendre des mesures pour lutter en "priorité" contre les "rassemblements non-autorisés" et les "violences urbaines". Il leur demande ainsi de mettre en place des dispositifs de contrôle "visibles" dès l'entrée en vigueur du couvre-feu à 20h.

Au sujet des "fêtes clandestines", la consigne est d'intervenir "dans les meilleurs délais", "dès qu'un rassemblement de ce type est signalé". Outre la verbalisation des participants, "vous chercherez prioritairement à identifier les organisateurs", écrit le ministre.

100 000 policiers ont été mobilisés cette nuit de la Saint-Sylvestre sur l'ensemble du territoire.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
transports en commun économie transports nouvel an événements sorties et loisirs