• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Hôpitaux de Paris : grève des services d'accueil des urgences en grève à partir de dimanche soir

Les grévistes entendent notamment alerter sur les agressions qu'ils subissent. (Photo d'illustration) / © Nicolas TAVERNIER / AFP
Les grévistes entendent notamment alerter sur les agressions qu'ils subissent. (Photo d'illustration) / © Nicolas TAVERNIER / AFP

Trois syndicats ont appelé à une grève dans les services d'accueil des urgences parisiennes à partir de ce dimanche soir à minuit. Selon nos informations, 5 services sont pour l'instant concernés sur les 25 existant.

Par MT avec AFP

Le mouvement promet d'être suivi. Déjà cinq hôpitaux sont concernés par ce mouvement de grève qui touche spécifiquement les services d'accueil d'urgence (SAU). Sur les 25 services existant, au moins cinq seront en grève selon nos informations : Lariboisière (Xe), La Pitié-Salpêtrière (XIIIe), Saint-Louis (Xe), Tenon (XXe) et l'hôpital Saint-Antoine (XIIe), d'où est parti le mouvement.
Il fait suite à cinq agressions qui ont eu lieu dans ce dernier hôpital depuis le début de l’année. Trois syndicats, – la CGT, SUD-Santé et FO – ont lancé un appel à la mobilisation.
 

Mobilisation plus large avant le week-end de Pâques

"L'ensemble du personnel" de l'AP-HP est appelé à cesser le travail juste avant le week-end de Pâques, par huit syndicats. Ils demandent "l'arrêt des fermetures de services (...), des plans d'économies et des suppressions d'emplois" et revendiquent "la titularisation des contractuels", une "revalorisation" des salaires et un budget "à la hauteur des besoins de la population".

Le directeur général de l'AP-HP, Martin Hirsch, leur a promis mardi "45 emplois supplémentaires" à répartir "en fonction des besoins" et a évoqué la possibilité d'une "réponse tangible" sur les rémunérations.
 

Sur le même sujet

Extrait de Cloud dancing

Les + Lus