Il invente un “Iglou” de chaleur pour les sans-abri

L'un des "Iglous" distribués il y a quelques jours au bois de Vincennes. / © Facebook.com/igloushelters
L'un des "Iglous" distribués il y a quelques jours au bois de Vincennes. / © Facebook.com/igloushelters

Geoffroy de Reynal, un ingénieur bordelais, a mis au point un abri qui permet aux personnes SDF de se protéger du froid pendant la période hivernale.

Par Loic Blache

Les deux derniers ont été distribués ce mardi après-midi dans le 10e arrondissement de Paris. Depuis ce week-end, l'association ActionFroid, qui vient en aide aux personnes sans-abri, a distribué 10 "Iglous" dans le bois de Vincennes et en banlieue parisienne. En fait, des petits tunnels de 1,20m de large, 2m de long et 90cm de haut.

L'"Iglou", c'est un nouvel abri pour les personnes SDF inventé par un ingénieur bordelais de 26 ans, Geoffroy de Reynal. Ce tunnel, fait de mousse de polyéthylène et d'aluminium, permet de conserver la chaleur humaine et ainsi de gagner 15 à 20° par rapport à la température extérieure. "Le plus compliqué a été de trouver les bons matériaux, la bonne forme et le pliage pour ce soit compacte, résistant et volumineux", détaille le jeune homme.

Un igloo de chaleur pour les sans-abris

Le lieu est exigu -adapté essentiellement au repos-, mais les premiers retours des bénéficiaires sont positifs, rapporte l'association ActionFroid. "On en a distribué à un couple de jeunes de 20-21 ans avec deux chiens", explique Laurent Eyzat, son président fondateur. "Ils ont dormi leur première nuit et ils ont trouvé l'Iglou très confortable et très protecteur au niveau des températures. Donc ça fonctionne !"


Cette idée, l'ingénieur en énergies renouvelables l'a eue il y a un an, au retour d'une mission professionnelle au Monténégro. Après quelques recherches, un premier prototype voit le jour en avril. Il finance lui-même la fabrication des dix premiers Iglous (environ 150€ pièce), puis en construit dix autres après le succès de sa campagne de financement participatif (18.000€ récoltés pour un objectif de 5.000€).

Industrialiser la production pour l'hiver prochain

Désormais, Geoffroy de Reynal aimerait passer à la vitesse supérieure. "L'hiver prochain, je voudrais proposer aux autorités et aux préfectures une solution clef en main économique et mise en place massivement." Objectif : produire plusieurs dizaines de milliers d'Iglous en faisant appel à des entreprises régionales et des personnes en réinsertion. Quant au financement, l'ingénieur compte sur l'aide des collectivités territoriales et de l'Etat. ActionFroid, de son côté, a déjà lancé ce mardi un nouveau financement participatif.

A lire aussi

Sur le même sujet

Boite à "je" L.E.J.

Les + Lus