Indemnité inflation : les Parisiens mitigés face à la nouvelle aide du gouvernement

Publié le
Écrit par Tom Rousset
L'indemnité inflation concernera 38 millions de personnes
L'indemnité inflation concernera 38 millions de personnes © FRED TANNEAU / AFP

Les réactions des Parisiens concernant la nouvelle aide financière annoncée ce jeudi par le gouvernement sont diverses.

Si certains se disent satisfaits et considèrent que cette nouvelle aide est "une bonne chose", d’autres en revanche y voient un calcul politique de la part du gouvernement. Ainsi, l’annonce ce jeudi d’une indemnité-inflation par Jean Castex divisent les Franciliens. "C’est déjà bien comme mesure, tout le monde paie, mais certains récupèrent tout de même un petit peu" explique un automobiliste à France 3 Paris IDF.

Pour certains, le problème est ailleurs et une baisse des taxes aurait semblée plus judicieuse. "En baissant les taxes, on ferait baisser également le prix du sans-plomb, on passerait de 1,95 euros à 1,20 euros" estime un client d’une station-service. "Cette mesure ne suffit pas, le fait de baisser les taxes aurait fait plus d’heureux" renchérit une autre. 

« Ces dépenses exceptionnelles favorisent notre reprise économique »

 L’objectif de cette mesure, au travers de laquelle le gouvernement entend verser 100 euros à tous les Français qui gagnent moins de 2000 euros net par mois, est selon Jean Castex de maintenir le pouvoir-d ‘achat. "En 2021, le pouvoir-d ‘achat des Françaises et des Français augmentera" a-t-il assuré sur le plateau du 20h de TF1 ce jeudi soir. Ainsi, cette aide qui concerne au total 38 millions de personnes est défiscalisée et sera versé une seule fois entre décembre et janvier.

Le Premier ministre a également expliqué que cette aide visait à favoriser la reprise économique de la France. "Ces dépenses exceptionnelles favorisent la reprise économique et la croissance" a-t-il déclaré                  

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.