JO de Paris 2024 : "Entre 20 et 30 % de hausse des tarifs en moyenne", annoncent des campings d'Île-de-France

En raison des JO de Paris, les taux de réservation des campings d'Île-de-France pour l'été 2024 sont très élevés et certains affichent déjà complets selon la FNHPA, la Fédération nationale de l’hôtellerie de plein air. La Fédération constate également une hausse généralisée des tarifs.

"Désolé ! C'est complet pour un bungalow 4 places pour la période des JO", annonce l'hôtesse de cette plateforme de réservation d'un camping 4 étoiles, situé près de Joinville dans le Val-de-Marne, "mais il nous reste des mobile homes version premium de 3 chambres ( ..) à 5.000 euros la semaine". Situé à moins de 20 minutes de Paris, cet établissement a doublé ses tarifs durant la période des Jeux Olympiques du 26 juillet au 11 août.

Pour Benoit Decagny représentant de la FNHPA Île-de France, la Fédération nationale de l’hôtellerie de plein air, le secteur est "dans une dynamique exceptionnelle". Et cela est sans aucun doute dû à "un effet Jeux Olympiques". La hausse de demande de réservation"agit de manière mécanique sur l’augmentation des prix", ajoute-t-il sobrement. 

La FNHPA dénombre 86 campings établis dans la petite et grande couronne parisienne dont un dans la capitale. Pour l'été 2024, la tendance à la hausse des tarifs de réservation pour un mobile home, un emplacement de tente ou de camping-car, est générale selon la Fédération. Une inflation des tarifs plus ou moins ample selon les établissements.

"Entre 20 et 30 % en moyenne de hausse"

Selon Benoit Dencagny, les tarifs de réservation ont certes atteint un plafond jamais atteint en raison des JO mais restent tout de même "modérés, entre 20 et 30 % en moyenne de hausse. Ce qui correspond a un véritable souhait de la profession de continuer à pratiquer des tarifs abordables et notamment par respect pour la clientèle fidèle et traditionnelle", ajoute-t-il.

Une résolution partagée par la propriétaire de ce camping classé une étoile, situé à 20 minutes en train à l'ouest de Paris. "Pour les JO, j'aurai 3 bungalows disponibles à réserver à partir du mois de mai", déclare cette propriétaire de cet établissement qui compte une quarantaine de places. La responsable de ce camping décline ses prix : "pour un bungalow de 2 chambres pour 4 personnes, on est entre 700 et 800 euros la semaine pendant les JO".

Les tarifs de location vont à peine évoluer pendant l'été prochain, assure-t-elle et pour cause : "Il faut que les touristes reviennent", explique-t-elle. "Moi je ne veux pas qu'ils arrivent là en se disant : 'ce sont les Jeux Olympiques, ils vont me plumer et ce sont des Français'".

Réservés depuis un an

Pour l'été 2024, les demandes de réservation dans les campings ont été faites très en amont, bien plus tôt que les années précédentes. "Nous avons reçu des demandes de réservation croissantes dès le printemps 2023 et avons décidé d’ouvrir les plateformes de réservation en avance, dès la fin du mois d’août, versus novembre habituellement", souligne Benoit Decagny de la FNHPA. "La demande de réservation est pressante, avec un pic autour de la période des Jeux olympiques du 26 juillet au 11 août 2024", détaille-t-il.

Le téléphone sonne régulièrement dans ce camping situé dans le 16e arrondissement de Paris, le seul situé dans la capitale. Les demandes de réservation par mail affluent tous les jours et la réponse du camping est invariablement la même : "Nous sommes déjà complets." De fait, les 400 places à louer sont réservées depuis un an. Le camping a augmenté lui aussi ses tarifs mais dans une moindre mesure. Pendant les semaines de JO, le tarif de location d'un bungalow de 4 places passe de "165 euros à 178 euros la nuit", calcule l'hôtesse de ce camping.

Un été de tous les records

Même si le taux de remplissage pour la période estivale 2024, est "très élevé dans les établissements situés en Île-de-France, il reste des places", selon le représentant francilien de la FNHPA. Le camping du 16e arrondissement réoriente par exemple les demandeurs vers d'autres structures appartenant au réseau Huttopia dont il fait partie, à Versailles où à Rambouillet. Parmi les 86 campings de la région, certains affichent déjà complets, mais d'autres n'ont pas encore ouvert leurs sites de réservation.

L'été 2024 et sa parenthèse olympique promet des records de réservation pour l'hôtellerie du plein air.  "Nous anticipons un taux de remplissage proche de 100% dans la grande majorité des campings d’Ile-de-France, ce qui est évidemment un excellent chiffre", présage Benoît Decagny.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité