JO-Paris 2024 : le basket ne se jouera pas à la porte de Versailles

Publié le Mis à jour le
Écrit par Emmanuelle Hunzinger

Les organisateurs des JO de Paris et la Fédération internationale de basket renoncent à utiliser le Parc des Expositions de Paris pour le tournoi olympique de basket. Une décision qui met fin à une polémique entre le comité d'organisation et les joueurs.

"Paris 2024 et la FIBA ​​ont pris la décision commune, aujourd’hui, de ne pas retenir l’Arena Paris Sud 6 (hall 6 de la Porte de Versailles) pour organiser la phase préliminaire des compétitions de basketball masculin et féminin des Jeux Olympiques de Paris 2024", écrivent le Cojo, le Comité d'organisation des JO, et la Fiba, la Fédération internationale de basket, dans un communiqué commun. 

Exit donc le décrié hall 6 du Parc des Expositions de la porte de Versailles pour le tour préliminaire de basket en 2024. Le Comité d’organisation justifie ce changement par des raisons techniques et notamment les conditions d’éclairage dans le hall 6. "Les toutes dernières études concernant 'la lumière' en particulier n'ont pas donné satisfaction", précise le Cojo.

Mais surtout, les organisateurs des Jeux mettent fin à une polémique qui a agité pendant plusieurs semaines le monde du basket français et les stars de l'équipe vice-championne olympique en titre. 

La salle de la discorde

Éclairage, climatisation de la salle, humidité qui pouvait toucher le parquet ou... prestige du lieu : selon des joueurs, le hall était inapproprié à l’évènement. Certains y avaient également décelé un manque de respect à l'égard de leur discipline.

Evan Fournier, l'arrière des New-York Knicks, s'était indigné sur twitter le 16 mars dernier.

Quatre jours plus tard, le pivot des Utah Jazz, Rudy Gobert, ironisait lui sur la hauteur de la salle : "Je ne vais pas jouer dans une salle où je me cogne la tête quand je shoote, donc ça n'a pas de sens."

"La sortie de Fournier, c'est le contraire de ce que les Jeux représentent. La force des Jeux, c'est la diversité des Jeux, c'est parce qu'il y a le tir à l'arc autant que le basket. Chacun doit faire des concessions", estimait une source proche du mouvement olympique.

Recherche désespérément une salle

"Paris 2024 et la FIBA - en lien avec les parties prenantes - ​​vont poursuivre leur collaboration étroite pour identifier un nouveau site de compétition pour la phase préliminaire, qui répondra aux exigences olympiques tout en respectant les grands principes qui guident Paris 2024, en matière de responsabilité environnementale et budgétaire", peut-on aussi lire dans le communiqué.

Les organisateurs n'ont pour l'instant pas encore trouvé de salle pour accueillir les matchs préliminaires. Quant aux épreuves finales, à partir des quarts, elles se tiendront, pour les hommes et les femmes, à Bercy.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité