L'Assomption, cette fête chrétienne célébrée ce lundi 15 août

Publié le Mis à jour le
Écrit par Elie Saïkali avec AFP

Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a demandé vendredi 12 août aux préfets de "renforcer significativement" la surveillance des églises et des offices lundi.

Vivez le Festival Interceltique : Le Festival Interceltique de Lorient 2022

Le 15 août. Un jour férié en France. C’est l’Assomption. Au-delà du fait d’avoir un jour chômé dans l’année, il s’agit à l’origine d’une fête religieuse chrétienne. Les chrétiens commémorent ce jour-là la montée au ciel de la Vierge Marie, la mère de Jésus Christ, aux termes de sa vie terrestre.

Petite remarque : l’Assomption ne doit pas être confondue avec l’Ascension, qui intervient quarante jours après Pâques. "Marie a été enlevée de la vie terrestre pour entrer dans la vie en Dieu." peut-on lire sur le site de l’Eglise catholique en France.

Cette journée donnera lieu ce lundi à l’organisation de messes et processions. L’Eglise catholique en France a relayé sur son compte Twitter une plateforme sur laquelle vous pouvez trouver "les messes organisées près de chez vous ou de votre lieu de vacances", y compris dans notre région.

Le diocèse de Paris a indiqué sur Twitter que sont organisées des "Vêpres solennelles au Sacré-Cœur à 16h, suivies d’une procession mariale dans les jardins de la basilique".

Surveillance renforcée

Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a demandé vendredi 12 août aux préfets de "renforcer significativement" la surveillance des églises et des offices lundi à l'occasion de la fête catholique de l'Assomption en raison de la "persistance du risque terroriste". "Je souhaite que votre attention se porte tout particulièrement sur les offices, rassemblements, processions et pèlerinages" du 15 août, écrit le ministre dans un télégramme consulté par l'AFP.

"La persistance d'un niveau élevé de la menace terroriste exige le maintien d'une forte vigilance vis-à-vis des lieux à caractère religieux", justifie-t-il. Les militaires de l'opération "Sentinelle" pourront également être déployés et "devront se montrer dissuasifs et visibles", ajoute Gérald Darmanin.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité