Cet article date de plus de 5 ans

Le centre d'accueil des sans-abris est en construction dans le 16ème arrondissement

Les premiers modules destinés à loger des sans-abris dans le chic XVIe arrondissement de Paris, en lisière du Bois de Boulogne, au coeur d'une vive polémique au printemps, sont en cours de montage, presque terminés avant travaux de raccordement sanitaire et électrique. D'autres vont arriver.
L'association Aurope, qui gérera le centre, indique que deux bâtiments sont arrivés, sous forme de modules à assembler, dans la nuit du lundi 25 au mardi 26 juillet. Ils seront construits dans la semaine avant les travaux techniques de raccordements. Le chantier avance très vite sous les yeux des riverains. Les deux premiers bâtiments sont sortis en une semaine.

Quatre bâtiments, avec 150 places, seront opérationnels fin octobre, et un cinquième et dernier, avec 50 places de plus, fin novembre. Le centre occupera 1.400 m2 au sol.


Une polémique loin d'être éteinte

La décision de création d'un centre pouvant accueillir 200 personnes (100 en famille, 100 isolées orientées via le 115, le numéro d'urgence social) avait provoqué une levée de boucliers dans le très chic arrondissement de l'ouest parisien, son député-maire LR Claude Goasguen en tête.
En mars, plus de 40.000 riverains avaient signé une pétition contre ce "nouveau Sangatte", en référence au centre pour migrants de Calais et une réunion d'information avait viré à la foire d'empoigne, certains participants en venant presque aux mains.

Des associations comme la Coordination pour la sauvegarde du Bois de Boulogne et ses abords, qui défendent ce site classé, ont déposé des recours en référé devant le tribunal administratif de Paris pour demander la suspension du projet. Elles ont été déboutées en avril mais les recours se poursuivent sur le fond, le permis de construire et la convention d'occupation des sols.


La vue en moins, le bruit aussi

Après une semaine de travaux, les riverains font les premiers constats : l'implantation du centre supprime la contre allée entre porte de Passy et porte de La Muette. Les voitures doivent mprunter les Maréchaux .
Sur cette portion, finie la vue sur le bois de Boulogne. En revanche les constructions vont créer de fait "un rempart" qui va diminuer le bruit qui vient du périphérique intérieur.

durée de la vidéo: 00 min 14
Centre d'hébergement SDF 16éme arrondissement ©France3 Paris


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sdf société logement polémique