Le Paris FC fait appel des sanctions suite aux incidents du match contre Lyon

Publié le
Écrit par Tom Rousset
Des incidents avaient éclatés entre supoporters parisiens et supporters lyonnais
Des incidents avaient éclatés entre supoporters parisiens et supporters lyonnais © BERTRAND GUAY / AFP

Ce mardi matin, Pierre Feracci, président du Paris FC a annoncé lors d'un point presse que le club parisien faisait appel des sanctions prises à son encontre suite aux incidents survenues lors du match de Coupe de France face à l'Olympique Lyonnais.

Le président du Paris FC a tenu ce mardi matin un point presse suite à l'exclusion du club francilien de la Coupe de France. Pierre Ferracci a annoncé son intention de faire appel contre une partie des sanctions retenues contre son club par la commission de discipline de la Fédération Française de Football à la suite des 32es de finales face à l'Olympique Lyonnais le 17 décembre 2021. L'équipe francilienne a déploré dans un communiqué "le caractère disproportionnée de la sanction tant au regard des moyens engagés par le club à l'occasion de ce match que des sanction adoptées lors d'actes violents commis dans d'autres stades".

La FFF avait donné match perdu aux deux équipes suite à des incidents entre supporters parisiens et supporters lyonnais. De plus, le Paris a été condamné à jouer cinq matchs en dehors du Stade Charléty. Enfin, le club de la capitale a écopé de 10 000 euros d'amendes. Le président du club parisien a qualifié d'injustes les sanctions retenues envers son club. " Elles sont injustes du point de vue de ce que nous avons fait pour maîtriser la violence ". Il a également pointé du doigt ce qu'il considère comme l'une des raisons principales des violences entre supporters dans le football français. "Le principal problème que rencontre le football aujourd'hui doit être traité en mettant les voyous et les hooligans hors d'état de nuire, hors des stades."

Le club craint des répercussions économiques et sportives

Dans son communiqué, le Paris FC regrette les potentielles répercussions que pourraient avoir les sanctions, tant sur le plan économique, qu'au niveau sportif. "Économiquement, fort des 17 000 personnes réunies en Coupe de France et de ses bonnes performances, le Paris FC verra ses recettes sensiblement amputées.", précise le communiqué. En termes d'enjeux sportifs, les cinq prochains matchs à domicile du club comprendront trois affrontements contre des clubs du top 6 de Ligue 2. Des matchs d'une importance capitale pour l'équipe entraînée par Thierry Laurey, candidat à la montée en Ligue 1 et qui occupe actuellement la troisième place du classement de Ligue 2.

 Le match arrêté à la mi-temps à cause des violences      

 Ce point presse intervient quelques jours après la suspension du club de la Coupe de France de football. Cette suspension faisait suite à des incidents survenus lors  du match des 32èmes de finales entre le club francilien et l'Olympique Lyonnais. Ce match avait été arrêté à la mi-temps après que des débordements aient éclatés entre des supporters lyonnais et des ultras du PSG présents au Stade Charléty. Des fumigènes ont été lancés entre les différents groupes de supporters. L'équipe lyonnaise avait égalisé peu avant la mi-temps. Suite aux incidents, quatre ultras du PSG ont été interdits de stade.                      

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.