Cet article date de plus de 3 ans

"Loi des séries" : le groupe JCDecaux face à un nouveau risque de perte d'un marché

Le tribunal administratif de Paris vient d'annuler la réattribution fin février, au groupe JCDecaux ,du marché des panneaux d'affichage de Paris,  à la demande de deux de ses concurrents. Après la perte récente du marché de Vélib' (encore en cours), JCDecaux traverse décidément une saison de revers.
© PQR/OuestFrance/MaxPPP
La société JCDecaux connaîtra ce mardi 25 avril, la décision prise par le tribunal administratif de Paris dans son recours en référé sur l'attribution du marché des Vélib' au consortium Smoovengo.

Début avril, la décision du groupe des communes utilisatrices de Vélib de changer de concessionnaire était un revers inattendu pour le groupe JCDecaux. Un autre souci est apparu à son horizon, avec la contestation, par deux sociétés concurrentes, Extérion Média et Clear Channel, des conditions de réattribution à JCDecaux du marché des panneaux d'affichage de Paris.

Bien sûr, il s'agit en réalité d'une procédure qui fait partie d'un affrontement commercial, somme toute assez courant, que se livrent de grosses entreprises pour arracher des gros marchés ou des éléments de marchés. Et le dossier, qui va engendrer d'autres démarches de procédures en réponse ou en riposte, de la part de JCDecaux et de la part de la mairie de Paris, connaîtra d'autres étapes. C'est un dossier compliqué, qui doit respecter une longue série de règles.

Le tribunal administratif de Paris souligne, dans sa décision, que "le non-respect de la règlementation applicable à la concession de services en cause constitue un manquement aux obligations de publicité et de mise en concurrence, qui a conduit à retenir une offre irrégulière (...) Ce manquement est susceptible d'avoir lésé les deux sociétés requérantes, Extérion Media et Clear Channel France." Plus d'explications avec Isabelle Dupont
durée de la vidéo: 00 min 55
L'attribution des panneaux publicitaires JCDecaux contestée ©France 3 Paris

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie polémique société affichage publicitaire