Marche des fiertés 2022 : les chars aux couleurs arc-en-ciel de retour à Paris

Publié le Mis à jour le
Écrit par PDB

Défilé de chars, musique… La Marche des fiertés LGBT+ a fait son retour dans la capitale ce samedi 25 juin, avec un défilé de Michel Bizot jusqu’à République et, en fin d’après-midi, une série de concerts et de festivités sur la place.

Paris a pris des couleurs arc-en-ciel samedi, malgré un ciel bien gris. Le défilé organisé par l’Inter-LGBT, qui réunit plusieurs dizaines d’associations, est parti peu après 14h30 de la station de métro Michel Bizot (12e arrondissement) pour rejoindre la place de la République (à la limite des 3e, 10e et 11e arrondissements).

Le cortège est passé notamment par l’avenue Daumesnil, la place de la Bastille, le boulevard Beaumarchais et le boulevard du Temple. Le parcours de la Pride de Paris s'est ainsi étendu sur 5 kilomètres.

Les traditionnels chars, absents lors de la précédente édition en raison de la crise sanitaire, étaient de retour. "Petite nouveauté : les chars présents devront rouler exclusivement aux biocarburants, afin de ne pas polluer", avait prévenu la Ville de Paris.

Le retour du "grand podium"

Sur la place de la République, le "grand podium" a également fait son retour, après trois ans d’absence. Concerts, DJ sets, performances, drag show… Près de six heures de festivités étaient prévues à partir de 17h.

Le podium a accueilli de nombreux artistes et personnalités queers. La programmation complète est à retrouver ici.

La marche des fiertés revendique l’égalité des droits entre les personnes hétérosexuelles et cisgenres et les personnes lesbiennes, gays, bisexuelles, trans, queers, intersexes et asexuelles. L’événement parisien a été organisé pour la première fois en 1977.