Philippe Caubère vous invite dans son univers avec “Adieu Ferdinand, suite et fin !” au Théâtre du Rond-Point

Philippe Caubère / © Michèle Laurent
Philippe Caubère / © Michèle Laurent

Après "Adieu Ferdinand !" joué en 2017, Philippe Caubère revient sur les planches du Théâtre du Rond-Point pour présenter enfin la suite et la fin de ce spectacle hilarant. Découvrez un auteur et un acteur drôle, authentique qui vous présente son monde en trois tomes. 

Par Véronique Borel

"Adieu Ferdinand", mais qui est Ferdinand ? Ferdinand rencontre Clémence chez Ariane et tombent éperdument amoureux l'un de l'autre au Théâtre du Soleil. Cependant, le jeune homme essaie de convaincre sa complice que son infidélité peut leur apporter beaucoup de bénéfices : première trahison sexuelle. Ariane persuade son petit ami de passer quelque temps au camp de Montalivet, un endroit naturiste aux origines mystérieuses, avec séances de gymnastique ou encore apéros chez les voisins. 

Ferdinand se retrouve à Namur

Entre insultes, humiliations, règlements de comptes, le climat est tendu chez les Pétrieux. Isolés dans une maison moderne plantée au milieu des champs, les Pétrieux sont cultivateurs de betteraves du côté de Louvain. Les parents Pétrieux reçoivent par la suite Bruno et Ferdinand, amis de Jean-Marie, leur fils. Ce dernier veut devenir comédien à tout prix. Mais tout cela dégénère dans un carnage incompréhensible. Bruno, Jean-Marie et Ferdinand s'échappent d'un enclos répressif pour se rendre au casino de Namur (Belgique) à la recherche du bonheur. 
 

Philippe Caubère vous invite dans son univers avec "Adieu Ferdinand, suite et fin !" au Théâtre du Rond-Point

Après avoir fui les champs de betteraves et les injonctions de la famille Pétrieux, Ferdinand et ses amis découvrent la roulette, le black jack local et les plaisirs de ce jeu de hasard. Un des amis va s'enliser jusqu'à tout perdre, l'autre va s'enrichir et le troisième va chercher sa voie entre les deux autres. Mais les rôles de chacun vont s'inverser, chacun connaîtra la grandeur et la décadence du monde du jeu. Pour Ferdinand et ses amis, le Casino c'est leur Graal, leur Eldorado, leur objectif ultime. 

Philippe Caubère, un auteur chevronné et passionné

Il commence le théâtre à l'âge de 18 ans au Théâtre d'essai d'Aix-en-Provence. Natif de Marseille, Philippe Caubère devient dans les années 70 un des piliers du Théâtre du Soleil dirigé par Ariane Mnouchkine et participe comme acteur-improvisateur aux spectacles 1789, 1793 et l'Âge d'or. En 1977, il joue le rôle principal du film Molière et met en scène le spectacle Dom Juan. Par la suite, il consacrera les dix années suivantes à une oeuvre autobiographique, le Roman d'un acteur, qu'il écrit, met en scène et joue après l'avoir improvisée devant son frère Pascal. En 1981, il se tourne vers l'écriture avec la Danse du Diable, une pièce qualifiée d' "histoire comique et fantastique" sur sa famille et son enfance marseillaise. Il fonde en 1985 avec Véronique Coquet la société de production La Comédie Nouvelle. En 1987, nominé dans la catégorie Molière de l'auteur, il obtient le Molière du théâtre privé et de la révélation masculine. Nominé également en 2015 dans la catégorie Molière du comédien dans un spectacle de théâtre public, il est le lauréat de ce même prix deux ans plus tard pour la pièce Bac 68. Au fil des années, Philippe Caubère s'impose comme un homme de théâtre complet, expérimenté tout ayant un côté hilarant à chaque représentation.
 
Philippe Caubère vous invite dans son univers avec "Adieu Ferdinand, suite et fin !" au Théâtre du Rond-Point
Invité de l'édition du 19/20 le 25 octobre dernier présenté par Jean-Noël Mirande, Philippe Caubère parle de "Adieu Ferdinand, suite et fin...!". Une pièce qui regroupe les trois derniers spectacles de son roman commencé en 1981. Philippe Caubère a écrit également un nouveau roman intitulé "la Belgique, le roman d'un acteur : Tome II" (éditions Joëlle Losfeld). Ce livre a été établi d'après les spectacles filmés par Bernard Dartigues lors de leurs dernières représensations en 1994 au Théâtre de l'Athénée. 
 
Philippe Caubère vous invite dans son univers avec "Adieu Ferdinand, suite et fin !" au Théâtre du Rond-Point

Après Namur, Ferdinand se trouve sur...les réseaux !


 

"Adieu Ferdinand, suite et fin !" de et avec Philippe Caubère

3 spectacles en alternance jusqu'au 5 janvier 2020 à 20h30
Théâtre du Rond-Point
2 bis avenue Franklin D.Roosevelt
Paris VIIème
Métro : Champs-Elysées Clémenceau (lignes 1 et 13)

Sur le même sujet

toute l'actu théâtre

Les + Lus