Les pompiers de Paris vice-champions du monde de rugby à sept

Les douze joueurs de la BSPP qui avaient fait le déplacement jusqu'à Los Angeles. / © DR
Les douze joueurs de la BSPP qui avaient fait le déplacement jusqu'à Los Angeles. / © DR

Les 12 joueurs de la BSPP ont remporté la seconde place des Championnats du monde police-pompiers de rugby à sept jeudi dernier à Los Angeles. Ils ont été défaits en finale par les pompiers néozélandais.

Par France 3 Paris / ML

Même si son équipe l'a habitué aux bons résultats, le lieutenant Jonathan Abadie ne cache pas sa fierté. "C'est un excellent résultat, reconnaît le responsable de la section rugby de l'Association sportive et artistique des sapeurs-pompiers de Paris (ASASP). On est très contents." Jeudi 10 août, l'équipe de rugby à sept de la brigade des sapeurs-pompiers de Paris (BSPP) s'est inclinée 24 à 7 face aux collègues néozélandais. Elle remporte donc la seconde place des Championnats du monde police-pompiers qui se tenaient la semaine dernière à Los Angeles


Douze joueurs, dont cinq remplaçants, et leur préparateur, réserviste après 17 ans passés à la BSPP, ont fait le déplacement jusqu'à la Cité des Anges pour cet événement qui se tient tous les deux ans. Les pompiers de Paris y participent depuis près de vingt ans et ont déjà remporté de nombreux matches. "Généralement on est dans le dernier carré, souligne Jonathan Abadie. On a une bonne équipe." Lors de la précédente édition, à Washington, elle avait ainsi décroché la troisième place.

Une "vitrine" pour l'association


La section rugby de l'ASASP comprend une soixantaine de licenciés en loisir et en compétition. En sélection, ce sont tous des membres de la BSPP en exercice, qui prennent sur leur temps libre pour effectuer un match tous les samedis en plus des compétitions. Le club comprend également une section de rugby à quinze, mais c'est bien sa variante à sept qui, au vu de ses très bons résultats, fait office de "vitrine". 

Ce succès, le responsable de la section, qui n'a pas pu faire le déplacement jusqu'à Los Angeles, l'explique par l'adéquation entre ce sport et l'activité quotidienne des joueurs. "Ça correspond totalement au métier de pompier, assure-t-il. Ce sont les mêmes valeurs : la fraternité, le combat..." Sans compter une condition physique adéquate pour le sport. 

L'équipe des pompiers de Paris a triomphé en demi-finale 41 à 0 contre Washington DC. / © DR
L'équipe des pompiers de Paris a triomphé en demi-finale 41 à 0 contre Washington DC. / © DR

La BSPP a financé son départ aux Etats-Unis grâce à des sponsors et la vente en tombola de maillots du Racing. Elle ne compte pas s'arrêter là. Quatre de ses joueurs s'apprêtent déjà à repartir pour la Nouvelle-Zélande au sein de l'équipe de France pour la coupe du monde qui rassemble tous les corps militaires. 


Sur le même sujet

Dans l'arrière-cour du Goncourt des lycéens

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne