Redécouvrez les années 40 avec Tempête en Juin et Suite Française actuellement au Théâtre la Bruyère

Suite Française avec notamment Florence Pernel (au centre), Emmanuelle Bougerol et Cédric Revollon / © Karine LETELLIER
Suite Française avec notamment Florence Pernel (au centre), Emmanuelle Bougerol et Cédric Revollon / © Karine LETELLIER

Dans cette nouvelle adaptation théâtrale du roman d'Irène Némirovsky, Virginie Lemoine et Stéphane Laporte vous proposent un voyage dans le temps en deux représentations indépendantes : Suite Française avec Florence Pernel et Tempête en Juin avec Franck Desmedt au théâtre la Bruyère

Par Véronique Borel

Retour dans les années 1940. Plus exactement le 3 juin 1940 où Paris reçoit une multitude de bombes en plein conflit mondial. En quelques heures, les parisiens désertent la ville. Ils prennent la fuite, s'entassent dans des véhicules surchargés, malles et matelas sur les toits. Quelques personnes fortunées foncent dans leur limousine conduites par leurs chauffeurs. A travers son livre, Irène Némirovsky (1903-1942) observe et analyse l'âme humaine avec humour, empathie et discernement. Une vraie tempête en juin, racontée et vécue sous plusieurs personnages interprétés par Franck Desmedt

Après Paris, un an après.. suite française

En 1941, en pleine Seconde Guerre Mondiale, la France est envahie par l'Allemagne et les bombardements continuent à sévir sur le territoire. Dans un village bourguignon, Madame Angellier (Béatrice Agenin), dont le fils est prisonnier doit accueillir le charmant Bruno von Falk (Samuel Glaumé), officier de la Wehrmacht. Ce dernier rencontre Lucile (Florence Pernel), la belle-fille de Madame Angellier dont il tombe complètement sous le charme. Lucile, jeune femme douce et sensible, résiste aux avances de l'officier. Mais comment rester fidèle à un époux qu'elle n'a jamais aimé et ne pas être séduit par cet homme qu'elle devrait détester ?

Ecrite sur le vif entre 1941 et 1942, Suite Française décrit les contradictions de l'humain que l'Occupation allemande révèle, des arrangements les plus vicieux aux actes les plus héroïques. 
 

Redécouvrez les années 40 avec Tempête en Juin et Suite Française actuellement au Théâtre la Bruyère

 

"J'écris sur de la lave brûlante"

 Irène Némirovsky, lorsqu'elle écrit son roman en pleine guerre.

Née à Kiev en 1903, Irène Némirovsky est élevée dans le respect de la langue française, l'ignorance de la culture juive et la hantise du ghetto. La révolution russe contraint les Némirovsky à partir de Saint-Pétersbourg pour la Finlande. Irène y écrit ses premiers vers en s'inspirant des auteurs français. La famille rejoint la France en 1919. "Une douce terre, la plus belle au monde", qu'elle affectionne et connaît depuis l'enfance pour y avoir souvent séjourné. A Paris, Irène prend son indépendance, fréquente les boîtes de jazz et la belle vie parisienne.
Elle se marie avec Michel Epstein en 1926 et trois ans plus tard raconte dans un livre l'histoire de David Golder, un financier juif harcelé par sa femme et guetté par la mort. Par la suite, elle ne cessa d'écrire. Contrainte par les lois antijuives de publier sous pseudonyme, elle peut compter sur le soutien d'Albin Michel afin d'écrire son roman le plus ambitieux, Suite Française. Son dernier car Irène est arrêtée le 13 juillet 1942 et est déportée quatre jours plus tard à Auschwitz. Elle reçoit le prix Renaudot à titre posthume en 2004 pour son roman adapté au cinéma et aujourd'hui au théâtre. 
 
Redécouvrez les années 40 avec Tempête en Juin et Suite Française actuellement au Théâtre la Bruyère

Ils en parlent sur les réseaux..






 

Tempête en Juin/Suite Française

Tempête en Juin : Du mardi au samedi à 19h00, le samedi à 15h00 
Suite Française : Du mardi au samedi à 21h00 et le samedi à 16h45
Théâtre La Bruyère
5 rue la Bruyère
Paris IXème
Métro : Saint-Georges (ligne 12)
 

Sur le même sujet

toute l'actu théâtre

Les + Lus