Règles: et si vous choisissiez la culotte menstruelle?

Les culottes de règles ont fait leur apparition ces derniers mois. Une alternative au tampon et serviette, plus écologique, plus économique qui séduit de plus en plus de femmes.

Par Julie Jacquard


De prime abord, ces culottes ressemblent à toutes les autres. Mais en fait, le fond de la culotte est composé de plusieurs couches de tissus ultra-absorbant, imperméables et anti-odeur.
Elles sont lavables, en machine et ont une durée de vie de 7 ans environ.
Adieu donc les tampons ou les serviettes hygiéniques. Selon votre flux, vous n’avez même pas besoin de la changer dans la journée. On y gagne vraiment en confort! Et ça fait moins de déchets pour la planète!

Alors on peut citer Fridas, Rejeanne, ou encore mon coup de coeur les culottes Elia…

D’abord parce que ces culottes ont été créées par deux jeunes parisiennes qui voulaient s’engager pour le bien-être des femmes. Elles ont travaillé sur leurs modèles, le soir et le week-end, en plus de leur job pour proposer des culottes bio et 100% made in France. 

Ensuite, parce qu’elles voulaient faire connaitre l‘endométriose, cette maladie qui touche 1 femme sur 10 mais et qui est encore aujourd’hui très mal diagnostiquée.
Acheter une culotte Elia c’est soutenir la recherche contre l’endométriose puisqu’une partie des bénéfices sera reversée aux associations Endomind et Endofrance.

Enfin, Elia s’engage aussi contre la précarité menstruelle. En demandant à ses clientes qui investissent dans une culotte de règles, d’envoyer les tampons et serviettes qui leur restent à l’association « Règles élémentaires ». Cette dernière les redistribue aux femmes sans-abri.

Où acheter ces culottes?

Elia est une toute jeune entreprise. Elle existe seulement depuis quelques semaines. Ses culottes sont donc en pré-vente pour l’instant depuis mi-avril sur leur site elia-lingerie.com. Les livraisons sont prévues pour la mi-juin.

Il faut compter entre 35 et 43 euros la culotte, selon le modèle. Ça peut sembler un peu cher, mais quand on fait le calcul, même si on doit en acheter deux, elles sont amorties en même pas un an.

Et c’est un succès, puisque plus de 4000 culottes ont été commandées, et une deuxième collection est attendue pour septembre prochain!
 

Sur le même sujet

Un rassemblement de soutien pour Mathieu Hillaire

Les + Lus