• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Réveillon du nouvel an à Paris : une nuit sous haute surveillance

Christophe Castaner, ministre de l'Intérieur, en visite à la caserne Rousseau, à Paris le 31 décembre 2018. / © D.Tanchereau / France 3 Paris Île-de-France
Christophe Castaner, ministre de l'Intérieur, en visite à la caserne Rousseau, à Paris le 31 décembre 2018. / © D.Tanchereau / France 3 Paris Île-de-France

Le dispositif de sécurité a été annoncé par le ministre de l'Intérieur en visite à la caserne Rousseau à Paris. Au total 148.000 hommes et femmes des forces de l'ordre et des secours veilleront toute la nuit de la Saint-Sylvestre. Ils seront 12.000 déployés dans la capitale

Par France 3 Paris Île-de-France avec AFP

Menace terroriste, débordements ou encore rassemblements des gilets jaunes, la nuit de la Saint-Sylvestre à Paris et dans toute la région se déroulera sous hautes sécurité. Le dispositif est renforcé par rapport aux autres années.

Sur les Champs-Elysées près de 300.000 personnes sont attendues. La mairie de Paris a maintenu son spectacle son et lumières et pyrotechnie. Un filtrage sera mis en place pour accéder à l'avenue et un périmètre de sécurité a été délimité aux environs afin de limiter la circulation. L'alcool est également interdit.
 

Les secteurs de la Tour Eiffel, du Trocadéro et du Champ-de-Mars seront également quadrillés par les forces de l'ordre. La circulation y sera interrompue à partir de 22h.

Sur les réseaux sociaux, des gilets jaunes appellent à se rassembler. Cet acte VIII se veut festif et non-violent. Près de 9.000 personnes comptent y participer et 62.000 se déclarent intéressées. Christophe Castaner a cependant constaté que la force mobilisatrice des "gilets jaunes" s'était essoufflée: "ils étaient 32.000 dans toute la France samedi dernier", selon lui, contre 38.600 lors de leur "acte VI" le 22 décembre. 
 

Sur le même sujet

Jean-François Mbaye va porter plainte après avoir reçu des menaces de mort

Les + Lus