Paris, incendie rue Erlanger : les opérations des pompiers sont "terminées"

Les opérations de reconnaissance dans l'immeuble parisien sont "terminées", ont indiqué ce matin les pompiers. Le bilan sur place n'évoluera plus, portant le nombre de victimes à 10 morts et 37 blessés, dont un grièvement. C'est l'incendie le plus meurtrier dans la capitale depuis près de 14 ans.
Le périmètre est toujours sous surveillance autour de la rue Erlanger. Mais ce matin, les pompiers ont annoncé avoir terminé leurs opérations, soulignant qu’aucun nouveau corps n’avait été découvert. Le bilan est donc de 10 morts et 37 blessés, dont un grièvement.

Le quartier toujours sous le choc

Condamné par un arrêté de péril, l’immeuble reste inaccessible aux habitants. Hier, un couple s’était rendu sur place pour tenter d’accéder à leur appartement, sans succès. « Le gardien nous a dit qu’il ne restait rien, expliquaient-ils. Mais tant qu’on l’a pas vu nous-mêmes…c’est important de revenir sur les lieux ».  

Les habitants du quartier sont eux nombreux à venir se recueillir et déposer des fleurs. "On est tous tristes pour ce qui c'est passé, on n'a pas de mots. On ne comprend pas comment ça a pu arriver". Une cellule d'urgences médico-psychologique du SAMU de Paris est présente dans les locaux de la mairie du XVIe arrondissement de Paris jusqu'à 18 heures aujourd'hui.
 

13 séjours à l'hôpital psychiatrique

La femme suspectée d'avoir mis le feu à cet immeuble du XVIe arrondissement a été conduite à l'infirmerie psychiatrique de la préfecture de police, mardi en fin d'après-midi, après la suspension de sa garde à vue. Elle avait effectué 13 séjours à l'hôpital psychiatrique Saint-Anne de Paris depuis 2009, dont le dernier s'était achevé le 30 janvier dernier, a indiqué le procureur Rémy Heitz. Son état de santé va être analysé dans les prochains jours. S'il n'évolue pas, elle pourrait être hospitalisée d'office.

Une enquête a été ouverte pour "destruction volontaire par incendie ayant entraîné la mort" et sera confiée à des juges d'instruction en début de semaine prochaine avec l'ouverture d'une information judiciaire..






 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pompiers faits divers incendie