• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

SÉRIE. Le street art comme une passerelle entre les hommes

© F3
© F3

Pour ce 2e épisode nous avons suivi un collectif d'art urbain qui tente de remettre de la couleur dans les villes avec un street art participatif. Au centre humanitaire de La Chapelle, les street artists mettent en avant les rencontres entre bénévoles et migrants.

Par France 3 Ile de France / EB

Le collectif de street art "Le Mouvement" s'est installé près centre humanitaire de la porte de la Chapelle à Paris. Leur projet est de fixer dans la durée, la rencontre entre les migrants et les bénévoles.

Le collectif réalise des clichés grands formats de la rencontre de deux personnes. Cette photo est découpée et colorée pour être ensuite collée sur les murs.

2ième épisode de la série Street art

Des collages colorés pour égayer les rues de la ville


Romano travaille pour ce collectif "Nous, on peint la joie de vivre, on travaille avec beaucoup de couleurs." Depuis 4 ans, les street-artists colorent les rues de Paris. D'abord celles des quartiers trop ternes à leurs yeux et désormais un peu partout. Sur leurs collages, presque toujours des duos, ils associent des inconnus qu'ils veulent rapprocher.


Sur le même sujet

À Paris, la mairie face à la problématique des églises à rénover

Les + Lus