Stationnement, les nouvelles règles en vigueur à Paris

L’annonce ce mardi de la gratuité du stationnement résidentiel à Paris, relance la polémique sur les nouveaux tarifs de stationnement pratiqués dans la capitale depuis le 1er janvier. Quelle est donc cette nouvelle tarification ?

Les Parisiens revenus de vacances de Noël découvrent la nouvelle tarification mise en place par la mairie de Paris et ça alimente la discussion sur les réseaux sociaux. 




Quelle est donc cette nouvelle tarification qui concerne les 142.000 places payantes de surface, représentant 18% du stationnement total

 

  • Les visiteurs extérieurs, les premiers visés
Les visiteurs payent 4 euros de l'heure dans le centre de la capitale, contre 3,60 auparavant. Les tarifs doublent dans le reste de la capitale, à 2,40 euros de l'heure. Une tarification qui se rapproche des capitales européennes, des tarifs aujourd’hui plus élevés à Paris qu’à Amsterdam, mais inférieurs à Londres (6 euros l'heure).

  • Les Parisiens fortement mis à contribution
Pour les résidents, la carte de stationnement annuelle, actuellement gratuite, devient payante, mais uniquement pour les ménages imposables : 45 euros l’année, ou 90 euros pour 3 ans.

Le tarif résidentiel - 80.000 places - était devenu très accessible depuis 2001 : 65 centimes par jour, c'est-à-dire 3,25 euros par semaine. Alors qu'avant 2001, le tarif était de 15 francs, c’est à dire 2,30 euros par jour.

Depuis le 1er janvier, la journée coûte 1,50 euros et la semaine, 9 euros. « Le but est de désencombrer l’espace public », explique Christophe Najdovski, adjoint écologiste aux Transports de la mairie de Paris. Selon lui, le projet permet de rapprocher les tarifs des places en surface de ceux des parkings souterrains afin d’inciter les automobilistes à y garer leurs voitures, et ainsi d’améliorer la « rotation des places ». Les tarifs préférentiels dans 50 parcs de stationnement souterrains concédés de la Ville de Paris seront maintenus. En revanche, il est difficile de trouver un forfait en dessous de 100 euros par mois

  • Dernier point, le stationnement est payant jusqu'à 20 heures et au mois d'août
Les visiteurs et les résidents payent une heure de plus par jour, entre 19 et 20 heures, y compris le samedi et en même août.