Sur les Champs-Élysées, les trottinettes électriques dans le collimateur des autorités

La circulation de ces engins à moteurs est interdite sur la plus belle avenue du monde jusqu'au 2 janvier 2022 depuis la publication d'un arrêté préfectoral pris ce jeudi.

Depuis ce jeudi 18 novembre, un arrêté préfectoral interdit l’usage de la trottinette électrique sur l’avenue des Champs-Élysées entre 22h et 6h du matin. Près de 70 policiers étaient ainsi mobilisés vendredi soir sur la plus belle avenue du monde pour veiller au bon respect de cette mesure qui ne semble pas ravir les usagers et/ou les riverains. "Ce sont des conduites assez dangereuses, mais il ne faut pas trop contrôler non plus. Faire des rappels oui, mais pas au point d’interdire", estime un riverain.

Point important : on n’en reste pour l’instant à la pédagogie. Pas de verbalisation. Les policiers expliquent et diffusent le message. Cette interdiction des trottinettes électriques la nuit sur la plus belle avenue du monde sera levée le 2 janvier 2022, après les fêtes de fin d’année.

Rodéos sauvages

Cette interdiction des trottinettes électriques intervient alors que plusieurs commerces et habitants de la plus belle avenue du monde ont récemment dénoncé des usages dangereux de ces engins, notamment des rodéos sauvages. Ce sont ces nuisances qui ont motivé l’arrêté du préfet de police de Paris. "Les trottinettes semblent être des outils anodins, un mode de déplacement enfantin. Malheureusement il y a eu des accidents dont certains ont été graves et qui ont mené à des décès", rappelle le commissaire Chraiet, chef adjoint du service d’ordre public de nuit a la DOPC. "On ne peut plus accepter que les gens fassent les fous avec les trottinettes sous prétexte de s’amuser ou de penser qu’ils sont seuls sur le trottoir ou sur la voie. Il faut rétablir la sécurité et la tranquillité des Champs-Élysées", ajoute-t-il.

En cas de circulation au-delà de 25km/h sur la voie publique — qui est la limite légale actuelle — la sanction est lourde : 1500 euros d’amande. Rappelons également que dans 662 zones de la capitale, la vitesse des trottinettes électriques est limitée à 10km/h depuis le lundi 15 novembre.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
transports économie