La tenue militaire d'antan s'expose actuellement au Musée de l'Armée avec “Les Canons de l'élégance”

L'exposition "Les Canons de l'élégance" à voir au Musée de l'Armée jusqu'au 26 janvier
L'exposition "Les Canons de l'élégance" à voir au Musée de l'Armée jusqu'au 26 janvier

Le Musée de l'Armée met en avant les uniformes d'autrefois qui distinguaient les militaires et affichaient la grandeur de leur statut guerrier dans une exposition élégante et surprenante. 

Par Véronique Borel

"Les Canons de l'élégance" comme son nom l'indique désignent la fureur belliqueuse et l'aspiration du soldat d'autrefois à une beauté forte et courageuse. Cependant, l'ardeur guerrière est liée très souvent à la conquête du pouvoir tout en imposant un devoir de distinction associée à un goût de l'allure et du prestige. L'élégance se réside bien au delà du vêtement, elle se montre dans le soin que l'on apporte à son habit. Cette élégance se repose sur des façons de faire, un ensemble d'objets et de pratiques qui pourraient relever du superflu et contrastent avec les épreuves du combat. Ce sont une multitude de pièces, d'objets prestigieux qui sont mis en lumière pour toujours surprendre le visiteur. 
 

La tenue militaire d'antan s'expose actuellement au Musée de l'Armée avec "Les Canons de l'élégance"

Des objets précieux symboles de pouvoir et d'autorité

Dans la majorité des sociétés, la source du pouvoir politique est d'origine guerrière et les deux fonctions sont extrêmement liées car la guerre reste un moyen pour les Etats de s'affirmer ou de défendre leurs intérêts. Pendant la seconde moitié du XVIIème siècle, les monarchies tels que la France s'affirment comme de véritables puissances guerrières et les unités qui assurent la sécurité des souverains connaissent des mutations assez sensibles. En effet, leurs tenues sont particulièrement codifiées et participent désormais au faste de la Cour, concourant à proclamer la grandeur du souverain. Aux XVIIIe et XIXe siècles, empereurs et rois se montrent comme de véritables chefs militaires. Mais après la chute de l'Empire, les régimes affectionnent un caractère plus pacifique. Des cadeaux diplomatiques, des tenues militaires ou des armes témoignent du luxe militaire déployé par le pouvoir politique. Des héritages conservés jusqu'à nos jours avec les différents uniformes et équipements exposés au Musée de l'Armée
 

La tenue militaire d'antan s'expose actuellement au Musée de l'Armée avec les "Canons de l'élégance"

Le prestige à la mode d'aujourd'hui

A partir du XVIIIe siècle, quelques chefs militaires comme Napoléon Ier lui-même se distinguent par une simplicité qui est aussi l'image donnée par des généraux alliés et par les soldats de la Libération. L'immense quantité de tenues de combat faites pendant la Seconde Guerre Mondiale va inonder le monde civil dans les années 1960 avec les nombreux conflits d'après-guerre. La tenue de combat ou le treillis s'est adaptée au fil des années à la vie citadine et est devenue un véritable outil de mode. La couleur kaki se marie bien avec la haute couture. Quelques créations de grands couturiers internationaux comme Raf Simons, Dries van Noten provenant du musée des Arts Décoratifs montrent aujourd'hui comment les vêtements militaires influencent le monde du luxe.

Quelques pièces de l'exposition figurent également dans un catalogue (éditions Faton) qui paraîtra mi-octobre et qui peut être remporté grâce à un quiz sur le Club France Télévisions

Une #ExpoElegance sur les réseaux


 

Les Canons de l'élégance

Actuellement jusqu'au 26 janvier 2020
Musée de l'Armée aux Invalides
129 rue de Grenelle
Paris 7è
Métro : Varenne (ligne 13) ou la Tour-Maubourg (ligne 8)
 

Sur le même sujet

Les + Lus