• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Un nouvel espace pour Nénette, l'orang-outan du Jardin des Plantes

© F-G Grandin MNHN
© F-G Grandin MNHN

Le Muséum National d'histoire naturelle va investir environ 2 millions d'euros pour construire une grande volière extérieure pour reloger Nénette, l'orang-outan star du Jardin des Plantes.

Par Christian Meyze et AFP

A l'occasion de l'ouverture d'une exposition consacrée aux grands singes, le directeur général du Muséum, Thomas Grenon, a annoncé que l'enclos réservé aux trois femelles orang-outans de la Ménagerie serait agrandi. Les orang-outang doivent pouvoir grimper car ce sont des animaux entièrement arboricoles a expliqué le Muséum. Ils ont besoin d'espace en hauteur.
Le Muséum va investir environ 2 millions d'euros pour construire une volière extérieure de plus de 500 mètres carrés et d'une hauteur d'environ 15 mètres. Un concours d'architecture sera lancé pour réaliser cette structure grillagée dans un environnement classé.

Agée d'environ 45 ans, Nénette a été l'héroïne en 2010 d'un documentaire de Nicolas Philibert, le réalisateur du film "Etre et avoir". Née vers 1969 dans les forêts de Bornéo, Nénette est arrivée à la ménagerie parisienne en 1972, alors que l'importation de ces animaux sauvages n'était pas encore interdite.

Les deux autres femelles sont Théodora, née au zoo de Jersey en 1988 et sa fille Tamu née en 2004. Elle sont à la ménagerie depuis 2007.

Plus globalement la singerie, qui date de 1934, et accueille également d'autres singes comme le rare Tamarin lion doré et des macaques à queue de lion, a besoin d'être restaurée pour assurer un meilleur bien-être aux animaux.

Sur le même sujet

Bande-annonce Police, illégitime violence

Les + Lus