Une association de protection des animaux demande l'annulation de la soirée d'Halloween à l'Aquarium de Paris

L'association a demandé l'annulation de la soirée d'Halloween prévue à l'Aquarium de Paris dimanche 31 octobre. L'établissement rejette les accusations de maltraitance et affirme lutter pour la préservation des espèces.

L'association Paris Animaux Zoopolis qui œuvre pour la défense "des intérêts des animaux" s'oppose à la tenue d'une soirée sur le thème d'Halloween au sein de l'aquarium de Paris. Cette soirée musicale, qui doit se tenir ce dimanche, suscite l'ire de l'association qui dénonce dans un communiqué l'utilisation des poissons comme "des attractions et des éléments de décoration". "Cela montre que les établissements comme l'Aquarium de Paris sont prêts à tout pour faire du profit. Ils se permettent d'enfermer des animaux qu'ils souhaitent montrer en prétextant l'esthétisme", déplore Amandine Sanvisens, co-fondatrice de l'association. 

Elle explique que l'organisation de soirées avec des poissons est une condition aggravante car ils sont maintenus dans des "conditions de détention carcérale". "Nous nous battons pour montrer que les animaux, y compris les poissons, sont des êtres dotés de sensibilité, qui sont libres et que l'action humaine n'a pas à leur imposer des fêtes", précise-t-elle. 

"Les poissons ne subiront aucune conséquence lors de la soirée"

De son côté, l'Aquarium de Paris défend la tenue de la soirée en expliquant que les conditions de vie des poissons au sein de l'établissement ne les exposent en aucun cas aux tumultes de la soirée. "Nous n'avons jamais constaté le moindre problème pour les poissons lors des soirées, les murs sont très épais tout comme les vitres donc les poissons ne subissent aucune conséquence lors de nos soirées ", explique Alexis Powilewicz, président administrateur général de l'Aquarium de Paris.

Concernant les accusations de maltraitance des poissons par Paris Animaux Zoopolis, il estime que son établissement échoue à toucher certaines associations : "Nous déplorons le fait de ne pas avoir réussi notre mission éducative envers ces personnes en particulier". Le directeur du site affirme également que si l'Aquarium venait à constater le moindre problème sur les poissons lors de ces soirées, aucun autre événement de la sorte ne serait tenu sur le site.

Par ailleurs, Alexis Powilewicz regrette que l'association s'en prenne à son établissement qui lutte selon lui "au même titre qu'eux pour la préservation des espèces."

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
animaux nature environnement