Une start-up préserve en 3D le patrimoine archéologique

La forteresse de Lissos, en Albanie en modélisation numérique. / © Iconem
La forteresse de Lissos, en Albanie en modélisation numérique. / © Iconem

L’Afghanistan, l’Albanie, le Pakistan, Oman et maintenant le site de Palmyre en Syrie. La société Iconem, créée en 2013, a mis au point un procédé permettant de numériser en trois dimensions les sites archéologiques menacés.

Par France 3 Ile de France

Cette start-up utilise des hélicoptères miniatures sur lesquels des caméras sont installées. Ces drones survolent les sites archéologiques et captent des milliers de clichés qui vont permettent ensuite une reconstitution en 3D.

Iconem une entreprise qui œuvre à la sauvegarde du patrimoine archéologique


Alors qu’on a appris ce week-end la reprise par les troupes syriennes de la cité antique de Palmyre en partie saccagée par les islamistes de Daech. Yves Ubelmann, fondateur d’Iconem et architecte, actuellement dans la capitale syrienne compte se rendre sur place « pour faire un état cartographique 3D précis de Palmyre, tel que Daech l’a laissé, avant que le nettoyage ou la restauration commence ».
Frédérique Hovasse et Marie Chambrial
Iconem numérise en 3D les sites archéologiques

 

Sur le même sujet

Essonne – Élus locaux se mobilisent pour un réaménagement de la N20

Les + Lus