Cet article date de plus de 4 ans

Pics de pollution : une dizaine de familles attaquent l'Etat en justice

Dix familles d'Ile-de-France, qui s'affirment "victimes de la pollution atmosphérique" vont, accompagnées par deux ONG, poursuivre l'Etat en justice pour "carence fautive" en matière de pollution de l'air.
© MaxPPP
Les victimes qui ont décidé de poursuivre l'Etat sont soit des adultes victimes d'épisodes de broncho-pneumopathie et hospitalisés en urgence à l'occasion du pic de pollution qui a touché la semaine dernière la région parisienne, soit des enfants en bas âge qui ont connu des difficultés respiratoires importantes.

L'avocat de ces familles a expliqué qu'elles vont engager une action en responsabilité pour carence fautive de l'Etat devant les juridictions administratives, compte tenu de l'inaction des pouvoirs publics ces dernières années et surtout à l'occasion du dernier épisode de pollution.


Une volonté d'ouvrir la voie


Deux ONG, Ecologie sans Frontière et Respire, les soutiennent et sont à l'origine de la démarche. Les deux organisations  appellent d'ailleurs toutes les personnes en France qui ont subi des troubles de santé à cause de la pollution de l'air à les rejoindre dans ces actions judiciaires. Les associations ont lancé un appel au financement participatif notamment pour couvrir les frais d'avocat.

Les familles concernées vivent, pour la plupart, près de grands axes de circulation comme le périphérique parisien et le boulevard Magenta à Paris.

Cette démarche judiciaire vise évidemment à obtenir l'indemnisation des préjudices subis par les victimes et à faire reconnaître la responsabilité de l'Etat et de ses services.
Les deux ONG à l'origine de cette initiative avaient déja intenté une action, elles-mêmes et au pénal cette fois, en 2014, qui avait été classée sans suite.
durée de la vidéo: 01 min 55
Pollution de l'air 10 familles portent plainte ©France3 Paris

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pollution environnement société