Procès de Salah Abdeslam : le parquet belge requiert 20 ans de prison contre les deux prévenus

Salah Abdeslam et Sofiane Ayari sont jugés dans la capitale belge pour leur participation à une fusillade avec des policiers à Forest en Belgique survenue quelques mois après les tueries du Bataclan et des terrasses parisiennes.

Salah Abdeslam, le seul survivant des commandos du 13-Novembre, détenu en France, comparaît publiquement dans l'affaire de la fusillade de Forest, survenue quelques mois après les tueries du Bataclan et des terrasses parisiennes.



Salah Abdeslam a refusé de répondre et défié la justice ce lundi à l'ouverture de son procès à Bruxelles. "Je n'ai pas peur de vous, je place ma confiance en Allah ". "Je ne souhaite pas répondre, à aucune question", a très vite clarifié le prévenu, entouré de deux policiers encagoulés, lorsqu'a commencé son interrogatoire sur les faits.

Intervenants : Jean-François Mondeguer, administrateur Association 13onze15, Philippe Duperron, président Association 13onze15, Guillaume Denoix Saint-Marc, association Française des Victimes du Terrorisme. Equipe : Laurence Barbry et Isabelle Audin

Dans l'après-midi, une peine de vingt ans de prison a été requise


Le parquet belge a requis pour cette fusillade avec la police à Bruxelles en mars 2016, la peine maximale de 20 ans de prison à l'encontre de Salah Abdeslam et Sofiane Ayari, avec une période de sûreté fixée aux deux-tiers de la peine.

Lundi après-midi, l'audience a été levée à Bruxelles, les débats reprendront jeudi. Le procès de Bruxelles n'est qu'un préambule à celui qui aura lieu en France pour les attentats qui y ont fait 130 morts.