Rambouillet : Jean Castex préside un hommage national à Stéphanie Monfermé

Ce vendredi matin, lors d’un hommage national le Premier ministre a rendu hommage à la fonctionnaire de police du commissariat de Rambouillet tuée à l’arme blanche vendredi dernier par un ressortissant tunisien.

Jean Castex rend hommage à Stéphanie Monfermé aux cotés de plusieurs autres membres du gouvernement
Jean Castex rend hommage à Stéphanie Monfermé aux cotés de plusieurs autres membres du gouvernement © Ludovic MARIN / POOL / AFP

Lors d’un discours solennel, le Premier ministre, Jean Castex a salué la mémoire de l’agente administrative du commissariat de la commune des Yvelines. Le chef du gouvernement a rendu hommage à une femme qui  "incarnait l’autorité de l’état" . Il a également souligné la popularité de Stéphanie Montfermé au sein de sa commune à travers, notamment sa fonction de présidente du club de country de Rambouillet. "A Rambouillet, elle était partout chez elle"  a-t-il noté. 

En s’adressant à ses collègues, dont certains lui ont rendu hommage par un discours, Jean Castex a déclaré  "votre collègue a été assassinée parce qu’elle servait son pays". À la suite de la cérémonie, le Premier ministre a remis à Stéphanie Monfermé le Titre de Chevalier de la Légion d'honneur à titre posthume.

Emmanuel Macron présent aux obsèques privés 

Ce jeudi, Emmanuel Macron et la Première dame, Brigitte Macron étaient présents dans les Yvelines pour assister à la cérémonie d’obsèques privées de la fonctionnaire de police. La cérémonie avait lieu à Saint-Léger en Yvelines, commune où résidait Stéphanie Monfermé et était réservée à ses proches et ses collègues. 

Elle a été inhumée à l’issue d’une cérémonie religieuse selon Europe 1. Le lendemain de l’attaque, le Chef de l’Etat s’était rendu à Rambouillet afin de rendre visite à la famille de l’agente administrative de 49 ans. Sur le plan judiciaire, les deux dernières gardes à vue qui concernaient deux cousins de l’assaillant ont été levées selon Franceinfo.                        

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
hommage société terrorisme faits divers