La région Ile-de-France va financer des projets écologiques et solidaires proposés par les Franciliens

La région Ile-de-France va consacrer 500 millions d'euros sur cinq ans à des projets écolos et solidaires proposés puis votés par les Franciliens. Le dépôt des idées de projets a commencé le 30 juin et se termine le 14 août 2020.

L'une des catégories de l'appel à projets écologiques et solidaires de la région concerne "le vélo et les mobilités propres".
L'une des catégories de l'appel à projets écologiques et solidaires de la région concerne "le vélo et les mobilités propres". © Christophe Morin / MaxPPP
L'Île-de-France surfe sur la vague verte. La région lance un budget participatif écologique et solidaire doté de 500 millions d'euros sur cinq ans. C'est une première pour cette institution. 

Les Franciliens de plus de 15 ans, les associations, les entreprises et les acteurs privés ou publics peuvent proposer des projets jusqu'au 14 août. Dans le dossier, les candidats doivent décrire le projet, son coût et s'assurer qu'ils ont l'accord de la collectivité concernée. La seule contrainte est que le projet rentre dans l'une des catégories suivantes :"L'objectif c'est d'accompagner sous tous les angles la politique de transition écologique qu'on a mis en œuvre sur toute la région", explique Jean-Philippe Dugoin-Clément, vice-président de la région Ile-de-France, chargé de l’Écologie, du Développement durable et de l'Aménagement. 

Plusieurs appels à projet prévus au cours de l'année

"L'idée est d'enchaîner ensuite avec une deuxième session d'appel à projets, détaille Jean-Philippe Dugoin-Clément, puis d'autres sessions tout au long de l'année pour que les porteurs de projets n'aient pas à attendre un an avant de concrétiser leurs idées."

Concrètement, quels genres de projets sont attendus ? "On est prêts à tout envisager, des plus petits projets comme une installation d'un véloboxe dans un quartier qui n'en a pas, un hôtel à insectes pour favoriser la biodiversité, jusqu'aux projets ambitieux de géothermie pour permettre à tout un quartier ou une commune de se chauffer de manière propre ou de la production d'énergie solaire", décrit le vice-président chargé de l'écologie. 

C'est le "début d'une belle aventure" pour la région, nous dit-il. 

Des financements allant de 1000 à 300 000 euros par projet

Le budget distinguera les "projets locaux", qui demanderont un financement entre 1000 et 10 000 euros, des "grands projets" dont le financement pourrait aller jusque 300 000 euros. Pour ces "grands projets", les candidats devront solliciter une aide régionale spécifique et le budget participatif viendra compléter ce financement. 

Après la phase de dépôt de projets, les Franciliens pourront voter pour les projets qui leur plaisent le plus, du 18 septembre au 2 octobre. Les résultats seront révélés mi-octobre.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
écologie environnement
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter