Réouverture d'une voie taxis entre Roissy et Paris, nouvelle irritation des VTC

Des représentants des VTC (véhicules de transport avec chauffeur) font part leur incompréhension, après la décision du préfet de Seine-Saint-Denis de rouvrir un tronçon d'autoroute réservé aux taxis aux heures de pointe, entre l'aéroport de Roissy Charles-de-Gaulle et Paris.

La voie sur l'A1, mise en place le 29 avril 2015, avait été suspendue en juin par le juge des référés du tribunal administratif de Montreuil, après une plainte des VTC. Un jugement sur le fond doit encore être rendu. 

Dans un arrêté rendu le 29 février, le préfet a autorisé la création d'une voie réservée sur l'A1, dans le sens aéroport-Paris. Elle sera activée les jours ouvrés de 6h30 à 10h, avec une vitesse plafonnée à 70km/h. Pour Yves Weisselberger, président de la Fédération française du transport de personnes sur réservation (FFTPR), "la préfecture vient tout simplement d'ignorer le jugement du tribunal". Il espère convaincre d'autres VTC de saisir à nouveau la justice pour suspendre l'arrêté.

Une autre voie taxis existe, entre Orly et Paris, sur l'A6, mise en service le 3 juin 2015 et pour laquelle le tribunal avait débouté les VTC.