Sécheresse : les éleveurs franciliens inquiets

La soif installée dans les champs. Les éleveurs sont confrontés cette année à une sécheresse exceptionnelle. Aura t'elle les mêmes conséquences que celles de 1976 ?

Par Isabelle Audin

La Seine-et-Marne compte plus de 220 éleveurs. Inquiets, ceux-ci désespèrent de voir leurs champs totalement asséchés. Nombre d'entre eux sont contraints de puiser dans leurs réserves de fourrages d'hiver. La pousse de juin était déjà fortement déficitaire. 

Philippe Dufour se fait du souci pour son bétail. Avec 70 hectares de prairie, plus un seul brin d'herbe qui n'est pas brûlé par le soleil. S'il continue de puiser dans ses réserves destinées à passer l'hiver, il sera bien obliger de se fournir un nouvelle fois. Et cela a un coût ! Deux euros par vache et par jour. Un budget supplémentaire pour des éleveurs déjà éprouvés par la crise.

>> Reportage de Farid Benbekai et Philippe Alies
secheresse IDF

 

Sur le même sujet

Les + Lus