Crue et inondations : dispositif d’urgence en Seine-et-Marne, la préfecture appelle à la vigilance

Une inondation à Saint-Fargeau-Ponthierry (Seine-et-Marne) en 2016. / © PHOTOPQR/LE PARISIEN/MAXPPP
Une inondation à Saint-Fargeau-Ponthierry (Seine-et-Marne) en 2016. / © PHOTOPQR/LE PARISIEN/MAXPPP

La préfecture de Seine-et-Marne appelle ce lundi à la vigilance, en raison de la crue des deux Morins. Sont concernés en priorité les secteurs de La Ferté-Gaucher, Coulommiers, Crécy-la-Chapelle et Condé-Sainte-Libiaire.

Par France 3 Paris IDF

Conséquence des fortes pluies de cette nuit : la préfecture de Seine-et-Marne appelle ce lundi dès 20h à la vigilance et met en place un dispositif d’urgence dans le département. La mise en garde, qui vaut jusqu'à la fin de l'épisode de crue, fait suite « aux précipitations de ces derniers jours » et de cette nuit, d’après le communiqué : « Les rivières de Seine-et-Marne, et en particulier les deux Morins, ont connu une montée significative, entrainant de premiers débordements modérés de ce matin ».
« La crue des deux Morins va impacter très significativement une zone localisée allant des secteurs de La Ferté-Gaucher, Coulommiers, Crécy-la-Chapelle et Condé-Sainte-Libiaire », explique la préfecture. Et de poursuivre : « Après une phase "plateau" de stabilisation pendant la présente journée, de nouvelles pluies sont attendues pour ce soir, qui sont susceptibles de générer de nouvelles montées des eaux, laissant envisager des hauteurs atteignant cette nuit et demain matin un niveau équivalent à une vigilance orange sur les deux Morins. La pluviométrie et les conditions climatiques laissent supposer une crue qui pourrait s'approcher des inondations de 2016. Le pic de crue est attendu entre 12h et 15h mardi 4 février 2020. »

Fermer les fenêtres, couper l'électricité et le gaz, se tenir prêt à évacuer les lieux...

Ainsi, trois axes routiers sont particulièrement susceptibles d'être fermés à la circulation : la RD 14 à la Ferté Gaucher, la RD 204 à Jouarre et la RD 228 à Giremoutiers.

La préfecture appelle donc à rester prudent, avec plusieurs consignes de sécurité :
  • « Fermer portes, fenêtres, soupiraux, aérations… pour ralentir l'entrée de l'eau et limiter les dégâts » 
  • « Couper l'électricité et le gaz pour éviter électrocution ou explosion » 
  • « Monter dans les étages avec : eau potable, vivres, papiers d'identité, radio à piles, lampe de poche, piles de rechange, vêtements chauds, vos médicaments pour attendre les secours dans les meilleures conditions » 
  • « Ne pas prendre l'ascenseur pour éviter de rester bloqué »
  • « Se tenir prêt à évacuer les lieux à la demande des autorités, prendre ses papiers d'identité et si possible, fermer le bâtiment »
  • « Ne pas aller chercher les enfants à l'école, l'école les prend en charge »
  • « Ne pas téléphoner, libérer les lignes pour les secours »
  • « Ne pas aller à pied ou en voiture dans une zone inondée, c’est s’exposer au danger »
  • « Tenez-vous informé de la situation. Certains cours d’eaux peuvent connaître une montée rapide des eaux »
  • « Soyez vigilants si vous vous situez à proximité d’un cours d’eau ou d’une zone habituellement inondable »

Sur le même sujet

Les + Lus