Orages en Seine-et-Marne : des inondations et des impacts de foudre par milliers

Le village de Bellot, après les inondations, le 6 juin 2018. / © France 3 Paris IDF/F. Carrière
Le village de Bellot, après les inondations, le 6 juin 2018. / © France 3 Paris IDF/F. Carrière

Les orages ont fait des dégâts en Île-de-France, dans la nuit de mardi à mercredi. En Seine-et-Marne, les habitants de deux villages, Bellot et Meilleray, dans le secteur de la Ferté-Gaucher, ont notamment dû être évacués par les pompiers en raison de la montée soudaine de deux rivières.

Par France 3 Paris IDF/ET

Une nuit agitée sur le front des orages en Seine-et-Marne. Plus de 2.520 éclairs ont été enregistrés dans le ciel du département entre minuit et six heures du matin. La Seine-et-Marne a ainsi été le deuxième département le plus touché par la foudre dans la nuit de mardi à mercredi.
Une activité électrique conséquente qui s'est accompagnée de violentes précipitations, dès la fin de journée. En Seine-et-Marne, l'eau est ainsi montée dans deux villages du secteur de la Ferté-Gaucher : de 60 centimètres dans plusieurs rues de Bellot ; et d'1,50 mètre dans trois rues, à Meilleray. Le Petit Morin et le Grand Morin sont brusquement sortis de leur lit.
Le village de Bellot, après les inondations, le 6 juin 2018 / © France 3 Paris IDF/F. Carrière
Le village de Bellot, après les inondations, le 6 juin 2018 / © France 3 Paris IDF/F. Carrière

Dégâts matériels

A Meilleray, "72 personnes" ont été évacuées et relogées chez des proches, a indiqué la préfecture de la Seine-et-Marne. Les précipitations n'ont pas fait de victime, ni de blessé, mais des "détériorations matérielles". Des vaches laitières ont été mises en sécurité, à Bellot, car elles étaient menacées par la montée des eaux.

Sur Twitter, le président du conseil départemental Jean-Louis Thiérot précise que le nettoyage des villages touchés par les inondations a commencé.
Le mois de mai aura été "exceptionnellement foudroyé", sur l'ensemble du territoire, avec 182.000 impacts relevés au sol, doublant quasiment le précédent record (datant de mai 2009), relève Météo-France.

Sur le même sujet

Les + Lus