Bondy : des tombes de la communauté des gens du voyage profanées

© F3
© F3

Neuf tombes ont été profanées dans le cimetière de Bondy, en Seine-Saint-Denis. La plupart d'entre elles appartiennent à des membres de la communauté. Les auteurs pourraient avoir agi pour un "motif crapuleux".

Par France 3 Paris IDF/ET (avec AFP)

Neuf tombes ont été profanées dans le cimétière de Bondy, en Seine-Saint-Denis. La plupart de ces tombes sont celles de membres de la communauté de gens du voyage. La préfecture du département l'a indiqué mercredi dans un communiqué.

Selon une source policière, rapportée par l'AFP, un agent communal a fait la découverte, vers 12 heures 30. "Un des cercueils a été ouvert", a-t-il été précisé.

Un "motif crapuleux" pourrait être à l'origine de ces agissements. L'enquête a été confiée au commissariat de Bondy.

Un "motif crapuleux"

Suite à cette sinistre découverte, une ciquantaine de gens du voyage se sont rassemblés devant le cimetière. 

"Le préfet de la Seine-Saint-Denis condamne, avec la plus grande fermeté, ces profanations et souhaite assurer toutes les familles, affectées par ces actes, de son soutien et de la mobilisation des pouvoirs publics", a indiqué le préfet.

Sur le même sujet

Interview du docteur Thomas Grégory

Près de chez vous

Les + Lus