Dans les coulisses d'une épicerie solidaire à Saint-Denis

Une épicerie où les clients font eux-mêmes les comptes, remplissent les rayons, mettent les étiquettes... Bienvenue dans une épicerie solidaire coopérative. Ici, il n'y a ni patron ni salarié. Juste des coopérants. Visite à Saint-Denis.

Une épicerie où les clients font eux-mêmes les comptes, remplissent les rayons, mettent les étiquettes... Bienvenue à l'épicerie solidaire DionyCoop, une coopérative. Ici, il n'y a ni patron ni salarié. Juste des coopérants.  

Chacun participe et doit mettre la main à la pâte, pour un gain à la sortie puisque les produits sont moins chers qu'ailleurs. Les produits, souvent bio, sont achetés le plus souvent possible directement auprès du producteur, afin de limiter les coûts. Les produits sont en effet revendu au prix d'achat, aucune marge n'étant réalisée.
"On retrouve un peu l'ambiance des épiceries de village", confie une coopérante. Le projet repose sur la participation de chacun à l'achat des produits et au fonctionnement de la boutique, selon les possibilités et les envies des coopérants.

Participation en fonction des moyens

Les magasins solidaires ont de plus en plus le vent en poupe. La région parisienne en compte plusieurs dizaines. De la simple épicerie au supermarché autogéré, comme La Louve, dans le 18ème arrondissement. 

A Saint-Denis, en Seine-Saint-Denis, il y a ainsi déjà deux épiceries coopératives et bientôt une troisième ouvrira ses portes. Ouverte il y a un an et demi, la DionyCoop compte à ce jour 380 coopérants.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Paris Ile-de-France
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité