Des expéditions punitives contre des Roms suite à de fausses rumeurs en Seine-Saint-Denis et à Paris

Un camp rom situé à Vigneux-sur-Seine, en Essonne. / © PHOTOPQR/LE PARISIEN/MAXPPP
Un camp rom situé à Vigneux-sur-Seine, en Essonne. / © PHOTOPQR/LE PARISIEN/MAXPPP

Plusieurs dizaines de personnes appartenant à la communauté Rom ont été menacées dans le nord-est de la région parisienne dans la nuit du lundi 25 au mardi 26 mars. De fausses rumeurs circulent sur les réseaux sociaux affirmant qu'ils enlèvent des enfants.

Par Marc Taubert

À Clichy-Sous-Bois, Bobigny, Aubervilliers ou Noisy-le-Sec ou à Paris, des membres de la communauté Rom ont été violemment pris à partie dans la nuit du lundi 25 au mardi 26 mars, rapporte France Bleu Paris.

Depuis plusieurs semaines, des rumeurs leur attribuant des enlèvements d'enfants circulent sur les réseaux sociaux. Des affirmations sans fondement mais qui ont mis le feu aux poudres. Sur les réseaux sociaux, on peut lire par exemple : 
Une capture d'écran d'un tweet publié avec une photo de deux personnes les accusant d'enlever des enfants. / © Capture d'écran Twitter
Une capture d'écran d'un tweet publié avec une photo de deux personnes les accusant d'enlever des enfants. / © Capture d'écran Twitter
 

Batte de baseball et couteaux

Une vingtaine de personnes au total ont été interpellées en Seine-Saint-Denis pour des faits de participation à un groupement en vue de commettre des dégradations ou des violences.
Ces Roms ont été pourchassés par des hommes munis pour certains de battes de baseball ou de couteaux, raconte France Bleu Paris. À Clichy-Sous-Bois, ils ont été escortés par la police jusqu'à la porte de la Chapelle.

A Paris, ils ont été menacés à leur campement, en bordure de la Nationale 3 et deux de leurs camionnettes ont été incendiées.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

A Versailles, le quartier des Chantiers entièrement rénové

Les + Lus