Un homme frappé à terre par des policiers aux Lilas : l'IGPN saisie après la diffusion d'une vidéo

Publié le Mis à jour le
Écrit par France 3 Paris IDF/ET (avec AFP)

La police des polices a été saisie après la diffusion d'une vidéo sur laquelle on voit un homme à terre, frappé par des policiers, aux Lilas, en Seine-Saint-Denis. La victime supposée des coups a expliqué avoir été frappée durant un contrôle d'identité, auquel elle n'a pas cherché à se soustraire.

Une vidéo diffusée ces derniers jours sur les réseaux sociaux suscite la polémique. On y voit des policiers frapper un homme à terre, aux Lilas, en Seine-Saint-Denis. Pendant que l'un des fonctionnaires frappe l'homme à la terre, avec les pieds, un autre policier reste à côté de lui, sans intervenir.

A la vue de cette vidéo, la préfecture de police en a référé au parquet de Bobigny qui a saisi l'IGPN, l'Inspection générale de la police nationale, la "police des polices". 

Frappé à la tête

La victime supposée des coups a expliqué à L'Obs avoir été frappée durant un contrôle d'identité, auquel elle n'aurait pas cherché à se soustraire. L'homme a indiqué avoir par la suite été placé en garde à vue dans le commissariat du 20ème arrondissement, après avoir été examiné à l'hôpital.

La préfecture de police a demandé la suspension du policier soupçonné d'avoir porté les coups. La décision doit être prise par le ministre de l'Intérieur.

► VOIR la vidéo, sur le site de L'Obs