Livry-Gargan : une vingtaine d’habitants évacués au cours d’un violent incendie

Un feu a ravagé deux appartements d’un immeuble situé à Livry-Gargan (Seine-Saint-Denis), tôt ce samedi matin. On compte trois blessés légers, dont un enfant de deux ans. "Un bilan très positif par rapport à la violence de l’incendie", explique la BSPP.

Il est encore tôt ce samedi matin, quand les secours reçoivent de nombreux appels pour un feu d’appartement à Livry-Gargan, en Seine-Saint-Denis (et non aux Pavillons-sous-Bois – une commune voisine – comme précédemment annoncé par la Brigade des sapeurs-pompiers de Paris). Contactées vers 7h, les équipes de la BSPP envoient alors "d’emblée des moyens conséquents" à l’angle du boulevard Chanzy et de l’avenue Paul Dupont.

"De nombreuses personnes attendaient aux fenêtres, piégées par les flammes et les fumées, raconte la BSPP à France 3 Paris Île-de-France. C’est d’ailleurs le bon réflexe dans ce genre de situations, il faut rester chez soi et se manifester aux fenêtres en attendant les secours. Aussi tôt le matin, une bonne partie de l’immeuble était sûrement encore en train de dormir quand l’incendie s’est déclaré."

La priorité à ce moment-là, c’est d’évacuer d’urgence l’immeuble entier et mettre à l’abri les habitants

La BSPP

Sur place, plus d’une cinquantaine de pompiers sont mobilisés, avec l’aide d’une dizaine de véhicules. "La priorité à ce moment-là, c’est d’évacuer d’urgence l’immeuble entier et mettre à l’abri les habitants", explique la BSPP. Une vingtaine de personnes sont alors évacués, dont sept à l’aide d’échelles, via les fenêtres.

Deux appartements ravagés, trois blessés légers

Le feu est en fait parti d’un appartement situé au deuxième étage (sur les trois que compte l’immeuble), dont les 40m2 de surface ont été entièrement sinistrés. Les flammes ont ensuite progressé vers un autre appartement voisin, lui aussi ravagé. Les flammes, qui commençaient à se propager vers une cage d’escaliers, ont ensuite été stoppées par les pompiers.

C’est un bilan très positif par rapport à la violence de l’incendie

La BSPP

L’incendie a été maîtrisé et éteint en une heure. Au total, le sinistre a fait trois blessés légers, tous légèrement intoxiqués en raison des fumées. Parmi eux, on compte un jeune garçon de deux ans, transporté à l’hôpital pour des examens complémentaires mais a priori sorti d’affaire. "Ça aurait pu être beaucoup plus grave, raconte la BSPP. C’est un bilan très positif par rapport à la violence de l’incendie."

Reste encore à déterminer précisément l’origine du feu.

 

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité