• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Montreuil : les prix de l'immobilier ont grimpé de 13 % en 1 an

Métro, proximité de Paris... Montreuil attire chaque année de plus en plus. Conséquence, le prix de l'immobilier a fait un bond de 13,1 % en 2018. / © France 3 Paris.
Métro, proximité de Paris... Montreuil attire chaque année de plus en plus. Conséquence, le prix de l'immobilier a fait un bond de 13,1 % en 2018. / © France 3 Paris.

Hausse spectaculaire des prix de l'immobilier à Montreuil : + 13% en 2018. Selon le baromètre Seloger, la ville de Seine-Saint-Denis se hisse à la deuxième place sur le podium des villes où l'immobillier a le plus augmenté.

Par Aude Blacher

Jamais le prix moyen du m² carré à Montreuil n'avait atteint un tel montant : 5684 euros en moyenne avec une hausse spectaculaire en 2018 : + 13.1%. Ces chiffres proviennent du baromètre Seloger qui place Montreuil comme la deuxième ville de France où le prix de l'immobilier a le plus augmenté. 
Les secteurs qui attirent le plus à Montreuil sont Croix de Chavaux, mairie de Montreuil ainsi que le sud de la commune, des zones bien desservies grâce au métro. "Il y a une forte demande qui existe aujourd'hui et une offre qui est très basse, explique David Gibout, responsable de l'agence immobilière Orpi. Les appartements partent très vite. Il y a un système de hausse qui se fait par rapport à ça."
 

Le maire demande l'encadrement des loyers

Cette hausse des prix s'explique surtout par l’arrivée massive d’ex-Parisiens qui ne peuvent plus acheter dans la capitale où le prix du m2 a encore augmenté de 4,1% en 2018 et frôle désormais les 9500 euros en moyenne. Pour le maire (PCF) de Montreuil, Patrice Bessac, il faut réguler. "Nous, on construit des logements sociaux pour les classes populaires mais aussi pour les couches moyennes. Pour permettre un accès à des logements à des coûts corrects, il faut encadrer les loyers. Il faut une mesure législative gouvernementale, une action décidée pour faire face à la spéculation immobilière."
Aujourd'hui la loi Elan rend possible sous conditions le blocage des loyers, mais en aucun cas, les prix à l'achat du m². 
Autre ville dans le top 10 du palmarès de Seloger, Asnières-sur-Seine dans le département des Hauts-de-Seine. En 2018, le prix du m2 à l'achat a fait un bond de 9,2 % et s'établit à 5 959 €. 
 

Sur le même sujet

Jean-François Mbaye va porter plainte après avoir reçu des menaces de mort

Les + Lus