ParcoTruc(k)s, la littérature jeunesse s'installe au pied des immeubles en Seine-Saint-Denis

Un camion et 3 tentes et voilà les "ParcoMobiles" qui sillonnent la Seine-Saint-Denis et font escale dans une vingtaine de villes du département. A leur bord Akissi, Anuki ou Ariol, des héros tout droit sortis des BD pour enfants. Quand la littérature jeunesse s'installe dans les quartiers !

Des ateliers d'une vingtaine de minutes sont proposés aux enfants dans le cadre des ParcoMobiles
Des ateliers d'une vingtaine de minutes sont proposés aux enfants dans le cadre des ParcoMobiles © SLPJ

Le Parc d’attractions littéraires, installé chaque été au bord du canal de l’Ourcq à Pantin s’est métamorphosé en ParcoTruc(k)s, crise sanitaire oblige. Une version "mobile" de l'initiative portée depuis plusieurs années par le Salon du livre et de la presse jeunesse de Seine-Saint-Denis qui a pour but de faire découvrir aux enfants la littérature jeunesse par le jeu et la lecture.

"Quand le confinement a commencé, on préparait le contenu du Parc d’attractions littéraires. On ne savait pas trop ce qui allait se passer, si on pourrait tenir notre Parc habituel. Avec la crise sanitaire, on a mesuré l’ampleur des inégalités sociales et numériques en Seine-Saint-Denis. On s’est dit que l’on ne pouvait pas se contenter de faire un Parc virtuel. Il fallait absolument que l’on aille voir les enfants, que l’on soit en contact avec eux, qu’on leur donne du papier", explique Sylvie Vassalo, la directrice du Salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil.

ParcoMobiles et ParcoFixes

Le Parc d'attractions littéraires s'est donc mué en Parcotruc(k)s. Jusqu’au 17 juillet, "ParcoMobiles" traverse la Seine-Saint-Denis et s’arrête au pied des immeubles. Les enfants du quartiers sont reçus par petits groupes sous des tentes. Au programme : ateliers collectifs, lectures par des comédiens, jeux littéraires, contes à écouter en famille et distribution d'un cahier de vacances d' un genre un peu particulier : " On a imaginé avec des auteurs de BD, 9 cahiers de vacances littéraires et ludiques, un clin d’oeil à la question de l’école et ses cahiers de vacances toujours achetés rarement ouverts ! L'objectif est de faire connaître la BD aux enfants à travers des dessins, des jeux d'écritures, des lectures", sourit Sylvie Vassalot.
 
ParcoTruc(k)s, la littérature jeunesse s'installe au pied des immeubles en Seine-Saint-Denis
ParcoTruc(k)s, la littérature jeunesse s'installe au pied des immeubles en Seine-Saint-Denis © SLPJ


A l'inverse du Parc d'attractions littéraires, "ParcoTruc(k)s" va "au devant" des jeunes et de leurs familles. "On ne leur a pas proposé de venir à nous mais nous allons vers eux", explique Sylvie Vassalot. "C’est cela qui est nouveau. Les parents nous sont très reconnaissants de cette démarche, d’avoir pensé à eux et d’apporter des livres. Ils mesurent à quel point l’accès aux livres est un objet d’inégalité pour leurs enfants. On touche les familles. On aide également les parents à accompagner leurs enfants dans la lecture", ajoute t-elle. En 3 semaines, elle espère pouvoir sensibiliser entre 20 et 30 000 enfants.

A partir du samedi 18 juillet et jusqu'au 25 juillet les "ParcoMobiles" se transforment en "ParcoFixes" en s'installant au parc Jean Moulin à Montreuil et Georges Valbon à la Courneuve. Une version virtuelle "Parcovirtuel" est également accessible tout l'été.

Plus d'infos sur les villes et les dates de ParcoTruc(k)s, une initiative gratuite et ouverte à tous, sur le site du Salon de la littérature et de la presse jeunesse de Seine-Saint-Denis. 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
idées de sorties sorties et loisirs culture littérature livres festival événements
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter