• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Le film de Grand Corps Malade récompensé au festival de Sarlat: “notre plus grande fierté ce sont nos acteurs”

© Gaumont
© Gaumont

Le film "Patients", co-réalisé par Grand Corps Malade, slameur de Saint-Denis, a obtenu le premier prix du festival cinématographique de Sarlat. Ce film raconte la réeducation du chanteur-poète après son grave accident. Pour France 3 Ile-de-France, il revient sur cette récompense. 

Par Daic Audouit

Un nouvelle récompense pour Grand Corps Malade, le slameur de Saint-Denis.

Son film "Patients", co-réalisé avec  Mehdi Idir  a été récompensé samedi au Festival du film de Sarlat. Il a recu la Salamandre d'Or du meilleur film ainsi que le prix des lycéens et les acteurs du film ont obtenu collectivement le prix d'interprétation. 

"Patients" est tiré du livre éponyme écrit par Grand Corps Malade. Il y raconte sa rééducation après sa grave chute dans une piscine à l'âge de 20 ans qui l'oblige aujourd'hui à se déplacer avec des béquilles. Le film a été tourné en Seine-et-Marne dans le centre de réadaptation de Goubert avec de jeunes comédiens et les patients comme figurants. 

Joint au téléphone ce matin, Grand Corps Malade se réjouit de ses multiples prix et notamment de celui des lycéens. "Je suis très heureux qu'on dise qu'il y a une belle lumière et que c'est bien réalisé, mais nous avons voulu faire un film pédagogique sur la vision du handicap et qu'il plaise aux jeunes c'est très important", déclare-t-il.

Il se réjouit également du prix pour ses acteurs. "Notre plus grande fierté ce sont nos acteurs. On a fait un casting de quatre mois. On voulait des têtes pas très connues et donner leur chance à des jeunes. Ils se sont magnifiquement fondus dans la peau de leurs personnages. Pour nous, c'est une super récompense", ajoute le chanteur de Saint-Denis.

Pablo Pauly qui joue le rôle de Grand Corps Malade a remercié ses réalisateurs sur son compte twitter. 

Grand Corps Malade est le scénariste du film  mais également le co-réalisateur. "Je n'ai pas juste mis mon nom en haut de l'affiche parce que c'est mon histoire. Avec Medhi qui a réalisé  mes clips, on a tout fait main dans la main, ensemble. Placement des caméras, définition des lumières. On a essayé de compenser nos lacunes techniques en étant super bien préparé en amont. Du coup le tournage s'est bien déroulé", confie-t-il à France 3 Ile-de-France, évoquant le travail avec les techniciens. 

Une expérience qui lui a plu. "C'était très fort. Un vrai sport collectif (Grand Corps Malade est un ancien basketteur de très bon niveau ndlr). Jamais, je n'aurais imaginé qu'il y avait autant de personnes à coordonner et à qui donner des instructions", conclut-il.


La sortie de "Patients",  est prévue en mars 2017. Mais le film est visible ce vendredi 18 novembre, en clôture du festival "Cinébanlieue".

Sur le même sujet

toute l'actu cinéma

La compagnie Carabosse enflamme le parc de la Villette

Les + Lus