La patinoire de Noël de Saint-Denis maintenue : "On a fait d’autres choix pour réduire la facture énergétique"

A Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), la municipalité a fait le choix de maintenir la patinoire installée durant les fêtes de Noël. Une décision critiquée par son opposition de gauche au conseil municipal.

Installée sur la place de l’hôtel-de-Ville et de la basilique durant les fêtes de fin d’année, la patinoire accueille des centaines d’enfants chaque jour pendant les vacances. Elle connaît un grand succès auprès des plus jeunes : "on tombe, et on rigole, il y a de la joie et de l’ambiance", raconte un jeune garçon au micro de France 3 Ile-de-France.

Même plaisir dans les yeux d'un autre enfant, qui est ravi d’apprendre à patiner et "de découvrir une nouvelle activité". Pour une maman, pas question de s'en passer : "ce sont les vacances scolaires, et ça leur permet de sortir et de faire une activité pas chère qui n’ont pas l’habitude de pratiquer", explique-t-elle. 

A l'heure de la sobriété énergétique, plusieurs municipalités ont décidé d’économiser sur ce type d'activités éphémères. A Vincennes, la patinoire en glace artificielle, jugée trop consommatrice en eau et en électricité a fait les frais de l'austérité énergétique. "On a conservé le plaisir de la glisse en installant une piste de rollers", explique à l'AFP Charlotte Libert-Albanel, la maire UDI de Vincennes (Val-de-Marne), qui refuse "de sacrifier la jeune génération, qui a déjà souffert du Covid, sur l'autel de la sobriété".

Concilier festivités de Noël et sobriété énergétique 

La hausse du prix de l’énergie et le fonctionnement du village de Noël coûtera cette année 11 000 euros plutôt que 7000 euros à la commune de Saint-Denis. La municipalité assume cette dépense. Shems El Khalfaoui, maire adjoint aux sports et à l'emploi à la mairie de Saint-Denis explique : "on a voulu ne pas punir notre population". "Effectivement, l’inflation existe, mais on a fait d’autres choix pour réduire la facture énergétique", poursuit le maire adjoint. "On a, par exemple, réduit le nombre d’illuminations dans la ville et le chauffage a été un peu baissé dans certaines installations de la ville".

Pour beaucoup de parents interrogés, la patinoire c’est l’activité idéale pour les enfants durant les vacances. "Quand j’étais petit, il y avait plus souvent de la neige qu'aujourd’hui, se souvient ce père de famille. Alors se rendre à la patinoire, ça permet aux enfants d’avoir un contact avec la neige et de pratiquer une activité d’hiver", explique-t-il.

L'an dernier, plus de 15 000 personnes ont glissé sur la patinoire, un niveau de fréquentation que la ville espère battre avant sa fermeture le 1er janvier prochain.

L'actualité "Sorties et loisirs" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sorties et loisirs" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité