Seine-Saint-Denis – Un médecin accusé d'être un marchand de sommeil devant la justice

Le procès de l'ancien directeur de la clinique des Fauvettes à Neuilly-sur-Marne (Seine-Saint-Denis) s'ouvre ce mardi 27 novembre à Bobigny. Il est accusé d'avoir transformé le bâtiment en logements insalubres où vivaient 35 personnes, dont de nombreux mineurs.

Le Tribunal de Grande Instance de Bobigny.
Le Tribunal de Grande Instance de Bobigny. © Isabelle Audin - France 3 Paris - Île-de-France
L'accusé a un profil pour le moins particulier : il est médecin. Le Tribunal de Grande Instance (TGI) de Bobigny va juger cet homme accusé d'avoir transformé l'ancienne clinique des Fauvettes à Neuilly-sur-Marne (Seine-Saint-Denis) en une quarantaine de logements insalubres où vivaient 35 personnes dont de nombreux mineurs.

Le docteur Boutros, ancien directeur de la clinique, avait racheté la clinique en 2003 avec un de ses confrères avec pour but de construire un grand établissement. Le projet s'est finalement fait ailleurs et il gardera la propriété de l'édifice, seul.

Il transforme le bâtiment en logements et accueille des personnes en détresse prêtent à payer 350 euros pour un 13 m² à 850 euros pour un 30 m².

Pas ou peu aérés, parfois couverts de moisissures, présence de cafards et de rats, les logements étaient indignes. Un incendie en 2017 révèlera les malfaçons et conditions de logement qui aboutira à l'arrestation du docteur Boutros mais quelques familles continueront d'y résider.

Un deuxième incendie en août 2018 aboutira à l'évacuation totale de l'ancienne clinique.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice société logement insalubre logement santé