Seine-Saint-Denis : trois enfants de jihadistes français rapatriés depuis l'Irak

Dans une rue détruite de Mossoul, en Irak, le 28 septembre 2017. / © MAXPPP
Dans une rue détruite de Mossoul, en Irak, le 28 septembre 2017. / © MAXPPP

Trois enfants d'un couple de jihadistes français partis en Irak ont été rapatriés et confiés à l'aide sociale en Seine-Saint-Denis. Originaires de Seine-et-Marne, leurs parents étaient partis rejoindre le groupe Etat islamique en 2015.

Par France 3 Paris IDF/ET (avec AFP)

Trois enfants âgés de 3 à 8 ans ont été rapatriés depuis l'Irak, le 18 décembre dernier, et confiés à l'aide sociale en Seine-Saint-Denis. Leurs parents, originaires de Seine-et-Marne, étaient partis rejoindre le groupe Etat islamique en 2015. La mère et son plus jeune enfant sont restés sur place.

"Ce retour est le fruit du dialogue qui s'est intensifié ces derniers mois avec le Quai d'Orsay et la Croix-Rouge", ont expliqué à l'AFP les avocats de la mère de famille. Ces derniers ont indiqué rester "très vigilants" sur la situation de la mère et de son quatrième enfant.

Le père de famille tué lors du siège de Mossoul

La famille de Seine-et-Marne avait été capturée en juillet lors de la reprise de Mossoul. Le père avait été tué au cours du siège de la ville irakienne. 

Selon les services de renseignement français, "quelques dizaines" d'adultes français, combattants jihadistes ou leurs épouses capturés au fil de la débâcle de Daech sur le terrain se trouvent actuellement dans des camps ou des prisons en Irak et en Syrie.

Sur le même sujet

Goussainville : une disparition inquiétante

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés